LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS
Bienvenue sur le Forum Love Animalia Naturalis : Actualités, informations et conseils sur les Animaux, la Nature et l'Environnement. Des rubriques exclusives réservées aux membres du forum. Pour satisfaire votre curiosité retrouvez l'actualité ou des conseils et pour satisfaire la nôtre, nous serons heureux de lire les vôtres! Toutes les personnes de 10 ans et plus, partageant ces centres d'intérêts sont les bienvenues.

LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS

Animaux, Nature et Environnement : Actualités, Informations et Conseils
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Vous avez des photos sur les animaux, la nature et l'environnement ? Si vous êtes prêts à nous offrir l'une d'elles... Ecrivez un message à l'un des administrateurs. Merci

Partagez | 
 

 Chien : Harmonie homme / chien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Chien : Harmonie homme / chien   Dim 23 Jan - 14:09

Hamonie homme / chien

Tout le monde, ou presque, le sait... l'organisation sociale du chien ressemble encore beaucoup à celle des loups... en dépit des siècles de vie commune avec les humains !

Les loups vivent selon une hiérarchie stricte : le mâle Alpha est le chef et le reste de la meute (sa meute) doit lui obéir et se soumettre. Pour le chien sa famille humaine remplace la meute ! laquelle doit être dominée par le "maître"... Il serait particulièrement grave pour la sécurité de tous que votre chien s'octroie le rôle de CHEF ... Il doit comprendre, et le plus tôt sera le mieux, que le chef c'est vous et ensuite les autres membres de la famille... puis en dernière position : LUI.

Il est en effet primordial que vous affirmiez votre position de Chef (un des membres de la famille doit s'imposer en tant que tel)... pour cela vous devez agir avec constance (toujours adopter la même attitude dans une même situation) et assurance ou fermeté (ne pas montrer la moindre faille).

Il faut en effet savoir que chez les loups, comme chez les chiens (valable aussi pour d'autres espèces), la hiérarchie est sujette à des mouvances (changements)... Elle n'est pas immubable... et qu'une faiblesse passagère ou non (maladie, vieillesse) peut la remettre en cause. Il est donc prudent que vous sachiez que votre chien acceptera toujours aveuglément votre position de Chef... sans jamais chercher à la remettre en cause... C'est pour cette raison que vous devez toujours agir avec la même constance et assurance et remettre les pendules à l'heure si cela s'avérait nécessaire. Rappelez-vous toujours que fermeté ne veut pas dire brutalités ni absence d'affection...

Une précisition sur l'esprit de "meute" : une meute est forte uniquement en communauté ; ce qui explique l'instinct de protection très prononcé de la plupart des chiens... Ainsi, si votre chien sent ou ressent une faiblesse ou un relâchement de votre part, il pourra profiter de l'occasion de défendre lui-même "SA" meute (humaine) contre les étrangers ou intrus (quel qu'il soit)... Vous vous en apercevrez vite : d'abord des aboiements... puis des pincements pouvant aller jusqu'à la morsure !

Si pour une raison ou une autre un telle situation devait se produire, vous devrez faire comprendre à votre chien que ce comportement est inacceptable... avec des ordres simples, clairs, précis... émis d'une voix ferme. En revanche, quand il le mérite, pensez à le féliciter et/ou à le récompenser.

Les ordres élémentaires que votre chien doit connaître


Assis - Couché - Viens

Conseil pour l'obéissance à "Assis" : prenez dans une main une friandise que votre chien apprécie... agenouillez-vous à son côté et passez votre main sur sa tête... Votre chien a toutes les chances de s'asseoir de lui-même pour pouvoir suivre la friandise des yeux... Dès qu'il le fait dites ASSIS... et donnez-lui la friandise en récompse. Il vous faudra faire cet exercice à plusieurs reprises, jusqu'à ce qu'il comprenne le mot ASSIS sans avoir obligatoirement une friandise, en revanche pour le féliciter de son obéissance, une simple caresse suffira à lui faire comprendre que vous êtes satisfait !

Conseil pour l'obéissance à "Couché" : passez d'abord par l'ordre "Assis", ensuite posez une main sur le dos du chien pour éviter qu'il se relève (mais sans faire pression)... montrez-lui la friandise que vous aurez au préalable pris la précaution de prendre, et posez-la sur le sol ... devant son nez... votre chien devrait s'allonger de lui-même automatiquement... Comme pour le mot "Assis", une fois fait dites COUCHé... et récompensez-le avec la friandise (s'il l'a déjà prise avant que vous ayez eu le temps de la lui donner, donnez-lui en une autre ; vous lui apprendrez plus tard à ne rien toucher sans votre permission). Recommencez l'excercice autant de fois que nécessaire : jusqu'à ce qu'il comprenne l'ordre Couché et obéisse sans avoir obligatoirement une friandise. Comme précédemment, pour le féliciter de son obéissance, une simple caresse suffira à lui faire compredre que vous êtes satisfait !

Conseil pour l'obéissace à "Viens" : Chaque fois que votre chien court vers vous, dites Viens ! mais d'une voix amicale... joyeuse. Il associera assez rapidement l'ordre à son action... Là aussi, n'oubliez pas de le récompenser... Il doit dans un premier temps comprendre que venir vers vous est un plaisir pour vous mais lui aussi doit ressentir que c'est un bon moment...

Une fois les mots acquis, vous pourrez ajouter le geste à la parole... A vous d'associer vos propres gestes aux mots... Par exemple pour le mot "Assis" : pointez votre doigt vers le sol (en même temps que vous prononcez le mot), pour le mot "Couché" projetez votre main vers le sol en écartant les doigts (en même temps que vous prononcez le mot). Pour le mot "Viens" : tapez vos mains sur vos cuisses (en même temps que vous prononcez le mot). Par la suite, le mot seul, ou le geste seul, devrait suffir pour faire comprendre à votre chien ce que vous attendez de lui... C'est en tous cas ce que j'ai toujours fait lorsque j'avais des chiens...

De bonnes bases éducatives assureront l'harmonie entre vous et votre chien... pour le confort et la sécurité de tous !


Quelques principes éducatifs en vidéo

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[center]Démonstration d'agility

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Dernière édition par BelleMuezza le Lun 24 Jan - 3:10, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Re: Chien : Harmonie homme / chien   Dim 23 Jan - 16:07

Comment renforcer la motivation


Quelques règles simples

et l'apprentissage de la propreté

Maintenant je pense que la plupart des propriétaires de chiens ont compris que leur petit protégé a besoin d'être éduqué pour que la vie à ses côtés soit non seulement supportable pour tous, mais aussi source d'harmonie et de joies... La première chose à établir en tout premier lieu : la hiérarchie et en tant que chef de meute (Vous!) vous avez un certains nombres de principes (ou règles) à respecter...

La confiance : pour que votre chien sache qu'il peut vous faire confiance... Un chef de meute n'agit pas systématiquement avec une "main de fer" mais davantage dans la constance assortie de démonstrations d'affectives... Votre chien vous vous obéira et vous aimera s'il vous respecte, pas s'il vous craint !

La violence : toute démonstration de violence de la part du "maître" détruira le capital "confiance" que votre chien avait envers vous. Pire, même, il risquera de perdre confiance en l'humain... Ne le frappez jamais... et surtout pas avec votre main... au pire prendez un journal roulé (ça ne fait pas mal) si besoin est pour marquer un fort mécontentement... mais jamais rien d'autre!

Les cris : A quoi sert de crier ? Ce n'est pas nécessairement celui qui crie le plus fort qui a forcément raison... Donnez-lui les ordres auxquels il doit obéir d'une forme ferme, claire et persuasive... mais sans hurler !

Obéissance : Un chien comprendra une réprimande s'il peut l'associer immédiatement à la bêtise commise... Donc réprimander un chien après-coup... c'est assurément aller à l'échec dans son éducation car il ne comprendra pas, mais absolument pas, pourquoi vous êtes mécontent et pourquoi il est puni... C'est la même chose pour les compliments (ou les récompenses). Il faut le féliciter ou le récompenser au moment même où il obéit ou se conduit comme vous le souhaitez... N'hésitez pas à le récompenser avec une friandise... l'amour, le dévouement... passe aussi par l'estomac chez nos amis toutous...! qu'on se le dise!!!

Harcèlement : N'harcelez jamais votre chien, ni vous, ni les autres membres de la famille ou les visiteurs.... quand il est tranquille, calme, dans son coin. C'est lui montrer que vous respecter son besoin de repos ou de solitude...

Affection : Bien qu'il soit un animal, votre chien est un être vivant doué d'intelligence et de sensibilité (trop de gens l'oublie!), tout en le laissant à "sa" place, traitez-le de manière à ce qu'il ressente votre attention à son égard... montrez-lui des signes d'affection... (sans oublier le respect... un bon chef sait faire preuve aussi de respect et montrer des égards...).

Brusquerie : sauf nécessité absolue (danger imminent), ne tirez jamais brusquement sur le collier ou la laisse... Vous pourriez lui faire mal et causer des dommages peut-être irréparables (que ce soit physique ou psychique)... Les animaux brutalisés ou tiraillés sans cesse perdent confiance en eux-mêmes et dans tout ce qui les entoure....

Ces quelques règles simples devraient vous aider à renforcer la motivation de votre chien à vous faire une confiance aveugle et vous obéir.

Petit rappel : Si vous adoptez un chiot, vous devrez lui laisser le temps d'apprendre la propreté. Certains loulous comprennent assez vite, pour d'autres l'apprentissage est plus lent... Même si le temps passé à l'éducation de la propreté joue un rôle important pour l'acquisition de la propreté, tous les chiens acquièrent les réflexes appropriés à leur rythme... tous commes les bébés humains... De plus, un chien ne peut pas parler et donc "dire" qu'il a besoin d'aller faire pipi.. (vous apprendrez avec le temps certaines attitudes corporelles qui voudront dire : c'est l'heure de pipi... vite j'ai envie!!!).

Attendez-vous à ce que votre chiot s'oublie (et pas qu'une fois!) pendant la période d'apprentissage. Gardez en mémoire qu'un chien ne fait jamais ses besoins par méchanceté là où il habite... (si cela devait arriver adulte, soit il est malade, soit il n'est pas suffisamment sorti ou pas à la bonne heure ou encore qu'il a peur...)... Dites-vous bien qu'un chien aime la propreté... mais rare sont ceux qui savent ouvrir une porte... lol!

Pendant la phase d'apprentissage, sortez votre chien aussi souvent que possible, il comprendra très vite que ses toilettes à lui sont à l'extérieur... Rappelez-vous que les périodes les plus propices se produisent au réveil, après les repas et, en cours de journée (ou la nuit) après chaque petite sieste... et qu'un chiot a du mal à contrôler sa vessie (donc se retenir lui est difficile pour ne pas dire impossible)...

Sil s'oublie dans la maison ne le punissez surtout pas... car il pourrait associer que le simple fait de faire ses besoins est "Interdit"... et risquerait de mieux se cacher la fois prochaine... et vous resteriez dans un cercle vicieux et infernal pour vous et votre petitout... et engendrerait incompréhension entre vous et lui! Pour la nuit, vous pouvez mettre à sa disposition une tapis de propreté (soit une serpillère, soit un tapis spécial comme [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Vous en trouverez dans la plupart des animaleries et même dans certaines jardineries ayant un rayon animalerie...

Exercices simples pour chiots de deux mois


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par BelleMuezza le Lun 24 Jan - 3:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Re: Chien : Harmonie homme / chien   Dim 23 Jan - 17:48

Bien dans ses pattes !


Qu'a besoin le chien pour être bien dans ses pattes et dans sa tête ?

- une bonne alimentation,
- une bonne éducation,
- un toit,
- de l'affection... soit de la part d'un autre animal, soit d'un humain...

L'observation de quelques règles simples doit vous permettre de cohabiter harmonieusement...

Toujours choisir l'alimentation la mieux adaptée à votre chien, chaque morphologie, chaque race a des exigences qui lui sont propres... Soit vous lui proposez une alimentation industrielle : croquettes ou pâtées, ou panachage des deux, soit vous prenez le temps de lui confectionner ses repas en veillant à un bon équilibre (les besoins alimentaires du chien feront l'objet d'un article ultérieur)... Une fois que vous aurez choisi son alimentation et son type d'alimentation, elle devra être la même (à quelques exceptions près) durant toute sa vie... sauf durant la période de croissance où les besoins sont accrus...

Il vous faudra aussi chosir l'heure ou les heures de repas (pas plus de deux), en fonction des vôtres... Il est primordial que vous mangiez avant votre chien... question de rang... c'est vous l'Alpha !

Bien entendu, il y aura des circonstances où cela ne sera pas possible... Dans ce cas, donnez à manger à votre chien dans une pièce différente... Et ensuite lorsque vous passerez à table ignorez totalement votre chien durant votre repas, en recommandant au reste de votre famille et/ou à vos convives de faire de même. Interdiction totale de donner quoi que ce soit à manger à votre chien durant votre repas... Ne vous laissez pas attendrir par ses yeux implorants... Parce que vous cédez une fois... puis deux et après c'est trop tard ! Chacun à sa place.

Selon les auteurs, j'ai lu qu'il était aussi conseillé d'éloigner le chien soit en l'enfermant dans une pièce, soit en le mettant dans le jardin... Je trouve qu'il s'agit plutôt d'un recours à la facilité qu'à une bonne éducation... Mais, bon, chacun fait comme il veut après tout !

Une autre règle à respecter : l'heure (ou les heures) du (des) repas. Efforcez-vous de toujours donner à manger à votre chien à heures fixes ; lesquelles ne changeront qu'en certaines circonstances exceptionnelles... nous en connaissons tous !

Une fois que votre chien a mangé, il doit pouvoir se mettre au calme (quel que soit son âge), et se reposer...

Courir, sauter, faire le fou-fou, après son repas, peut entraîner de graves problèmes de santé, tels qu'une torsion de l'estomac... Si cette situation devait se produire : conduisez immédiatement votre chien chez le vétérinaire... (attention, les grandes races y sont plus sujettes que les petites... même sans effort après le repas). Faute d'agir rapidement, votre chien mourra dans d'affreuses souffrances !

Comment reconnaître une torsion d'estomac : le chien devient subitement apathique, absent... et surtout son ventre gonfle... Manger trop vite une grosse quantité d'aliments peut aussi provoquer une torsion d'estomac ! C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il est recommandé de diviser en deux repas (voire trois -pas plus) la ration journalière des grands chiens... car il vaut mieux qu'ils avalent plusieurs petites portions dans la journée qu'une seule !

A noter : Ne pas donner d'aliments sortant directement d'une réfrigérateur... Sortez la nourriture au moins une trentaine de minutes avant le repas... Sachant qu'il est préférable de donner les aliments à température ambiante. S'agissant de l'eau, toujours veiller que votre chien a toujours à sa disposition (jour et nuit) de l'eau fraîche ! On entend par eau fraîche, de l'eau régulièrement changée (une fois par jour minimum) et non pas de l'eau sortant du réfrigérateur !

Gardez également en mémoire que des aliments "défraichis ou avariés" (croquettes fermentées par exemple) et/ou de l'eau sale peuvent aussi occasionner des maladies ou complications digestives... Si en règle générale les restes de repas sont à proscrire (certains aliments humains sont nocifs voire dangereux pour les chiens), on peut tout de même lui offrir de temps à autre un joli petit nonos de veau ou de boeuf !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Chien : anxiété de la séparation   Lun 24 Jan - 2:46

Anxiété de la séparation ou hyper-attachement


Qu'est-ce que l'hyper-attachement : c'est montrer un attachement excessif à l'égard d'un tiers.

Pour comprendre comment ce mécanisme se met en marche, commençons par voir comment cela se passe lorsque les chiens restent au sein de leur meute.

A la naissance les chiots sont en contact privilégié avec leur mère. Elle les nourrit, les protège et leur apprend, l'âge venu, les rudiments éducatifs. Dans ce contexte, il se crée un lien étroit entre la mère et ses petits. Petit à petit, la mère va les aider à couper le cordon ombilical, aux alentours de 4 mois, voire même 3 mois, en s'éloignant de ses petits de plus en plus souvent, de plus en plus longtemps. Cette "séparation va se faire progressivement et lorsque les chiots arrivent à la puberté la séparation (ou rupture) devient effective. A partir de ce moment-là, les pièces du puzzle sont correctement assemblées pour que les chiots s'épanouissent correctement et puissent se construire individuellement et vivre pleinement leur vie d'adulte.

Malheureusement, il en va tout autrement lorsqu'un chiot est adopté aux alentours de 2 mois le plus souvent... (je trouve que c'est trop tôt même si 2 mois est l'âge légal)... Le chiot étant brutalement séparé de sa mère et de sa fratrie, il s'attache fortement à l'un des membres de sa nouvelle famille d'adoption. Il en choisira un si la famille en comporte plusieurs, et c'est souvent celui qui lui apportera chaleur et réconfort et sera le plus présent à ses côtés... qu'il choisira comme "maître"...

Comme cette petite boule de poils vient d'être séparée de sa mère, elle pleure et la cherche : c'est normal... et attendrissant et on s'apitoie (c'est humain!)... Alors on le laisse dormir dans la chambre voire sur le lit (alors que la chambre et le lit sont la place du Chef (du dominant, de l'Alpha...) et pourquoi pas tout contre vous ! On se dit, c'est encore un bébé quand il sera plus grand, il dormira dans son panier... Mais le temps passe, il devient "adolescent" puis arrive le stade de la puberté où normalement il faudrait éloigner toutou ... comme le ferait sa mère... pour qu'il puisse se construire... Il a bien grandi, il est en bonne santé... mais dans les faits, dans sa tête il est resté un chiot et en tant que tel a besoin de présence, de chaleur et d'être souvent rassuré.

Quand arrive l'âge adulte, et que l'on songe à couper ce lien privilégié (qui a bien trop duré) pour qu'il se détache de la personne qui a pris la place de sa mère sur le plan émotionnel, c'est trop tard ! Le syndrome de l'anxiété de séparation s'est installé. Il ne supporte pas de rester seul... Il aboie, il pleure, il devient destructeur et/ou malpropre, etc...

Quand cela se passe-t-il ou se produit-il ?

Quand la personne à laquelle il s'est attaché s'absente... Et souvent, cette dernière en voulant lui témoigner son attention et son affection, lui parle avant de sortir, histoire de rassurer toutou en lui disant peut-être : sois sage, je reviens vite... Au lieu de le rassurer, cette attitude augmente son anxiété parce que le chien ne comprend pas réellement la situation : vous lui parlez et puis vous le laissez seul... alors il se demande très certainement pourquoi... il est déstabilisé ! Et puis à votre retour, votre chien vient vers vous, vous fait la fête... Vous pensez très certainement : il est content de me revoir .... Ce n'est pas vraiment ça que votre protégé essaie de vous faire comprendre ! C'est plutôt pour vous dire : tu m'as laissé... j'espère que ça n'arrivera plus... et si en prime vous le caressez, vous lui faites comprendre que son raisonnement (si l'on peut dire...) est bon, que vous ne le laisserez plus seul !

Puis petit à petit, au fil des absences, vous constatez des pipis, des destructions d'objets... A ces moments-là, l'erreur consiste à gronder ou à punir l'animal. Malheureusement, lui, il ne se rappelle pas que c'est lui qui a commis les méfaits qui vous mettent en colère... Alors ne comprenant pas ce qui lui arrive, pourquoi on lui crie dessus, il partira dans un coin... Au fil du temps il est même fort possible qu'il ira se cacher car il associera votre retour à une punition !

Quelle(s) solution(s) ?

- il faut sortir votre chien 15/20 minutes avant votre départ pour lui faire faire ses besoins. Ensuite vous devez l'ignorer et partir comme si de rien n'était ;
- A votre retour, s'il vous fait la fête, ne faut pas lui prêter attention;
- il ne faut pas le punir, ne pas crier car il ne va pas comprendre,
- il ne faut pas nettoyer les déjections devant lui,
- Et surtout il faut lui donner l'impression qu'on ne se préoccupe pas des dégâts occasionnés. C'est souvent l'étape la plus difficile à franchir.

Dès que le chien s'est calmé, c'est à ce moment-là, et à ce moment-là seulement, que vous pouvez aller vers lui et le caresser. Pourquoi ? parce que c'est à vous de prendre l'intiative du contact : pas lui !

- faites semblant de partir et de revenir et, ce, à des moments différents de la journée et sans prêter attention aux manifestations de votre chien.

Le plus important, cependant est de rompre l'hyper-attachement quand vous êtes là. Pour y parvenir :
- ne répondez plus à toutes ses sollicitations (c'est vous le Chef, c'est vous qui devez prendre l'initiative.
- faites en sorte qu'il s'attache à plusieurs membres de la famille et pas exclusivement à vous seul !
- vous pouvez aussi laisser la radio en sourdine lors de votre départ pour qu'il se sente moins seul...

Une autre méthode (discutable) est de laisser un objet ou un vêtement imprégné de votre odeur mais cette méthode ne permet pas de rompre réellement l'hyper-attachement.

Si l'éducation (ou rééducation) ne suffit pas à elle seule, vous serez probablement contraint d'avoir recours à des médicaments ou autres pour juguler l'anxiété générée par vos absences... Vous pourrez aussi faire appel à un vétérinaire comportementaliste ou un éducateur canin... Dans de tels cas deux individus doivent apprendre à corriger leurs attitudes : Vous et le chien !

Concernant l'infantilisation dans lequel nous conservons (involontairement) nos animaux de compagnie, je vous invite fortement à lire le livre : un vétérinaire en colère, de Charles Danten... Vous découvrirez, comme moi, bien des aspects néfastes de notre comportement sur nos amis à 4 pattes...

Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chien : Harmonie homme / chien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chien : Harmonie homme / chien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chien : Harmonie homme / chien
» Chien : Italie un chien sauve une jeune fille d'une agression
» Chien stressé dès qu'il sort
» grand chien ou petit chien
» SAUVEZ BIRDIE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS :: Espace Animaux de compagnie ou de la ferme :: Les chiens-
Sauter vers: