LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS
Bienvenue sur le Forum Love Animalia Naturalis : Actualités, informations et conseils sur les Animaux, la Nature et l'Environnement. Des rubriques exclusives réservées aux membres du forum. Pour satisfaire votre curiosité retrouvez l'actualité ou des conseils et pour satisfaire la nôtre, nous serons heureux de lire les vôtres! Toutes les personnes de 10 ans et plus, partageant ces centres d'intérêts sont les bienvenues.

LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS

Animaux, Nature et Environnement : Actualités, Informations et Conseils
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Vous avez des photos sur les animaux, la nature et l'environnement ? Si vous êtes prêts à nous offrir l'une d'elles... Ecrivez un message à l'un des administrateurs. Merci

Partagez | 
 

 JAPON / Fukushima : Le suivi de la situation au jour le jour

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 29, 30, 31
AuteurMessage
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: #Fukushima_DaiIchi : report de l’envoi d’une sonde robotisée   Mar 26 Jan - 12:26

L’opérateur de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi est confronté à un nouvel obstacle alors que la compagnie s’efforce d’enlever le combustible fondu des réacteurs endommagés. Il a décidé de reporter l’envoi d’une sonde robotique dans un des réacteurs après avoir évalué la sévérité des conditions.


La Compagnie d’électricité de Tokyo, Tepco, envisageait d’envoyer la sonde dans le sous-sol inondé de l’enceinte de confinement du réacteur 1 d’ici la fin mars. Pendant l’accident de 2011, la plus grande partie du combustible avait fondu, traversant les parois du cœur du réacteur. Les débris se seraient accumulés dans de l’eau fortement contaminée au fond de l’enceinteUn robot déployé par Tepco en avril dernier n’avait pas réussi à localiser le combustible.


Le nouveau robot peut se déplacer dans l’eau. Mais une inspection endoscopique a révélé que l’eau était fortement troublée par de la rouille et d’autres substances. Les officiels disent que le robot ne pourra pas fonctionner dans ces conditions.

Le gouvernement et Tepco envisagent maintenant de reporter d’un an le déploiement de la sonde pour examiner les options possibles. L’une de ces options consisterait à envoyer le robot au-dessus de la piscine et d’effectuer des mesures depuis cette position.


Tepco pense aussi envoyer des robots à l’intérieur des réacteurs 2 et 3, mais un calendrier n’a pas encore été établi.

Enlever le combustible fondu est considéré comme étant l’étape la plus difficile d’un processus de démantèlement devant s’étaler sur plusieurs décennies. Selon le calendrier actuel, Tepco devrait dresser le tableau des travaux d’enlèvement du combustible dans ses grandes lignes d’ici juin 2017 environ.




NHK WORLD 26/1/2016
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: #Fukushima: la #justice appelée à juger trois ex-dirigeants de #Tepco   Lun 29 Fév - 16:15

Trois ex-dirigeants de la compagnie d'électricité Tepco vont être jugés sur plainte de citoyens japonais pour leur responsabilité dans la catastrophe de Fukushima en mars 2011. Il s'agit du premier procès dans ce drame qui a traumatisé la nation.


L'ex-président du conseil d'administration du groupe Tokyo Electric Power (Tepco) au moment du drame, âgé de 75 ans, ainsi que deux vice-PDG , 65 et 69 ans, sont poursuivis pour négligence professionnelle ayant entraîné des décès et blessures, a-t-on appris auprès des avocats des plaignants
.

"C'est la première fois que la justice va devoir se prononcer sur la culpabilité de quelqu'un dans la survenue de l'accident nucléaire de Fukushima", a souligné la chaîne de télévision publique NHK.


Cette étape intervient après une décision prise en juillet par un panel spécial de citoyens, selon une procédure complexe qui a duré des mois. Les trois ex-dirigeants sont accusés de ne pas avoir pris les dispositions qui auraient permis d'éviter les dégâts causés aux installations par le tsunami ainsi que les avaries en chaîne qui ont suivi.

Les citoyens considèrent les trois dirigeants de Tepco comme responsables de la mort de 44 malades âgés évacués d'un hôpital de Futaba, près de la centrale, dans des conditions déplorables, ainsi que des blessures causées à 13 autres personnes.


Un précédent avis de la justice nippone avait estimé, en janvier 2015, "que les preuves n'étaient pas suffisantes pour conclure que les trois personnes visées auraient pu prévoir ou éviter" l'accident. Mais les plaignants ont finalement eu gain de cause après une bataille judiciaire de longue haleine.

La présidente d'une association citoyenne qui a oeuvré pour aboutir à ce procès à venir a évoqué lundi en conférence de presse à Tokyo "le soulagement d'en arriver enfin à la possibilité de questionner la responsabilité pénale pour un accident nucléaire à l'origine d'un désastre qui empêche des dizaines de milliers d'évacués de retourner chez eux". 


"Le rôle de l'Etat doit aussi être questionné, de même que celui de l'autorité de régulation nucléaire à l'époque", estime l'avocat Yuichi Kaido qui pense que le procès permettra d'établir des vérités dans une "affaire de camouflages".

Officiellement, personne n'est mort du fait des radiations dégagées de la centrale de Fukushima. Mais les autorités reconnaissent elles-mêmes que plusieurs centaines de riverains de la côte Pacifique et/ou des installations nucléaires sont décédés ultérieurement des suites de la triple catastrophe.

Cinq ans après le drame, et alors que Tepco vient d'avouer en avoir minimisé la gravité dans les premiers jours, les trois ex-responsables de la compagnie vont plaider non coupables, selon la chaîne NHK, chacun avec des arguments censés écarter leur connaissance préalable des risques de survenue d'un tsunami de l'ampleur de celui du 11 mars 2011.


Le procès des trois personnalités renvoyées devant les juges risque d'être long et pourrait ne débuter qu'en 2017, compte tenu du nombre de documents à réunir.

Par ailleurs, un réacteur nucléaire de l'ouest du Japon, relancé vendredi dernier, s'est soudainement arrêté lundi à cause d'un problème technique, a annoncé la compagnie exploitante Kansai Electric Power. Une alarme a retenti et l'unité Takahama 4 s'est stoppée un peu après 14h00 locales (06h00 en Suisse), a expliqué un porte-parole.



Romandie 29/2/2016
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
 
JAPON / Fukushima : Le suivi de la situation au jour le jour
Revenir en haut 
Page 31 sur 31Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 29, 30, 31

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS :: INFORMATIONS sur la Nature et l'environnement terrestre et aquatique :: Energies :: Energie nucléaire :: FUKUSHIMA / Japon :centrales, environnement, contaminations, le quotidien... :: Fukushima / Japon : les centrales-
Sauter vers: