LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS
Bienvenue sur le Forum Love Animalia Naturalis : Actualités, informations et conseils sur les Animaux, la Nature et l'Environnement. Des rubriques exclusives réservées aux membres du forum. Pour satisfaire votre curiosité retrouvez l'actualité ou des conseils et pour satisfaire la nôtre, nous serons heureux de lire les vôtres! Toutes les personnes de 10 ans et plus, partageant ces centres d'intérêts sont les bienvenues.

LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS

Animaux, Nature et Environnement : Actualités, Informations et Conseils
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Vous avez des photos sur les animaux, la nature et l'environnement ? Si vous êtes prêts à nous offrir l'une d'elles... Ecrivez un message à l'un des administrateurs. Merci

Partagez | 
 

 JAPON / Fukushima: les fuites d'eau radioactive

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Fukushima: Tepco se prépare aux pluies d'un typhon qui approche   Sam 26 Oct - 14:05

Tokyo (AFP) - La compagnie gérante de la centrale accidentée de Fukushima a indiqué vendredi prendre des dispositions particulières pour éviter les incidents alors que des précipitations importantes sont prévues avec l'arrivée du typhon Francisco près du Japon.

Selon l'Agence de météo nippone, ce 27e typhon de l'année en Asie doit passer samedi au sud de l'archipel et entraîner d'importantes pluies sur une grande partie du pays.

Des effectifs spéciaux seront affectés à la surveillance et au traitement de la situation et des renforts pourront être appelés si nécessaire, a indiqué un porte-parole de Tepco lors d'une conférence de presse.

La centrale de Fukushima regorge déjà d'eau contaminée, stockée dans des réservoirs ou engloutie dans les sous-sols des bâtiments ainsi que dans des conduites.

Lors du passage récent du typhon Wipha près de la centrale ravagée par le tsunami du 11 mars 2011, de l'eau de pluie avait débordé de 12 zones où sont installés des réservoirs de stockage de liquide radioactif et une partie s'était peut-être écoulée vers l'océan sans que son niveau de contamination ait pu être vérifié.

Cette fois, Tepco veut minimiser les risques en installant notamment de nouveaux dispositifs pour pomper l'eau s'accumulant dans les zones des réservoirs entourées d'une petite digue. La compagnie veut dans la mesure du possible que l'eau la plus contaminée soit pompée et que celle qui ne pose pas de problème puisse être évacuée le plus rapidement possible.

Exceptionnellement, à condition que deux mesures successives aient prouvé la faible radioactivité de l'eau, elle pourra être relâchée directement des zones des réservoirs sans transiter temporairement par une citerne.

Tepco et le gouvernement ont convenu que l'opérateur ne pouvait rejeter délibérément dans la nature que l'eau dont le niveau de radioactivité ne dépassait pas 10 becquerels/litre pour le strontium 90, 15 bq/l pour le césium 134 et 25 bq/l pour le césium 137.

A cause des récentes fortes précipitations, des hausses importantes de radioactivité d'eau souterraine ont été constatées. L'eau aurait entraîné avec elle une grande quantité d'éléments radioactifs dans des fossés et autres lieux où elle a coulé, selon Tepco.

La compagnie est de fait encore en train de traiter les conséquences des précédentes intempéries.

SCIENCES ET AVENIR 25/10/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Fukushima: une deuxième unité de décontamination d'eau radioactive fonctionne   Mar 29 Oct - 12:55

Tokyo (AFP) - La compagnie gérante de la centrale accidentée de Fukushima a indiqué avoir remis en service lundi une deuxième unité de décontamination de liquide radioactif, un système-clef pour tenter d'en finir avec la crise de l'eau contaminée.

L'unité A du "système avancé de traitement liquide (ALPS)" a été remise en exploitation (encore sous forme de tests à chaud) après avoir été stoppée plusieurs semaines à cause de divers problèmes.

Une deuxième unité (ALPS) mise en service pour tenter d'en finir avec la crise de l'eau contaminée (c) Afp

Une autre unité similaire fonctionne aussi depuis la fin du mois de septembre, avec quelques soucis de temps à autre.

Une troisième unité devrait entrer en exploitation courant novembre, a précisé Tokyo Electric Power (Tepco).

En attendant, ces deux unités (A et C) couplées doivent permettre de traiter au total 500 mètres cubes d'eau contaminée par jour pour en extraire 62 des 63 éléments radioactifs restants, après l'extraction en amont avec un autre dispositif des césium 134 et 137.

Une fois passé par ALPS, le liquide résultant ne contient plus a priori que du tritium, mais en quantité encore trop importante pour rejeter l'eau en mer.

Il faudra réduire sa teneur avant d'envisager de relâcher l'eau dans l'océan Pacifique voisin, ce qui deviendra un jour inévitable, selon le président de l'Autorité de régulation nucléaire, Shunichi Tanaka.

ALPS, conçu avec le groupe japonais Toshiba, est un des rouages-clefs de la stratégie de Tepco pour traiter les quelque 400.000 tonnes d'eau radioactive accumulées du site, dont 300.000 dans des réservoirs, une quantité qui augmente de jour en jour et qui ne pourra pas être stockée indéfiniment, d'autant que certaines des citernes utilisées ne sont pas fiables.

Le gouvernement a déjà prévu d'affecter des fonds à la mise en place l'année prochaine de moyens additionnels et plus puissants de décontamination car ALPS ne saurait de toute façon suffire.


sciences et avenir 29/10/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Fukushima: Tepco promet d'améliorer les conditions de travail et la gestion de l'eau radioactive   Ven 8 Nov - 17:29

TOKYO - L'opérateur de la centrale accidentée de Fukushima s'est engagé vendredi à améliorer considérablement les conditions de travail sur le site et a présenter de nouvelles dispositions pour gérer l'eau contaminée.

J'ai eu beaucoup de remarques de la part du président de l'Autorité de régulation nucléaire, Shunichi Tanaka, à propos du cadre de travail, a expliqué le PDG de Tepco, Naomi Hirose, lors d'une conférence de presse.

euronewsfr / Toutube 7/11/2013

Nous allons améliorer de façon radicale l'environnement des travailleurs. Cela ne résoudra pas tous les problèmes, mais globalement cela devrait renforcer la motivation, a-t-il estimé.


Le circuit de l'eau...  NMANewsDirect / Youtube 14/9/2013

Dans le détail, Tepco va élargir jusqu'à plus de deux tiers du site la zone dans laquelle les ouvriers peuvent, s'ils le souhaitent, effectuer leurs tâches sans masques intégraux, sans que cela ne rejaillisse sur leur santé, assure le groupe.

MissingSky101 / Youtube 7/11/2013

La zone des réservoirs entrera dans le périmètre progressivement à partir de 2014.

Ces masques sont durs à porter, ils empêchent de bien communiquer avec les personnes alentour et de téléphoner, a souligné M. Hirose.

Les décombres (carcasses de voitures et autres détritus) qui sont restés en vrac depuis l'accident du 11 mars 2011 du côté de la mer seront déblayés. Cela permettra de faire baisser le niveau de radioactivité et d'améliorer aussi l'environnement des ouvriers, a insisté le PDG.


Tepco et les difficultés de purification de l'eau - worldnewsdepartment / Youtube 20/9/2013

Par ailleurs, de nouveaux bureaux provisoires vont être construits sur le site de la centrale d'ici à juin prochain pour accueillir un millier de salariés dans de meilleures conditions avant la construction de vrais espaces de travail de bureau pour les employés de Tepco et des autres sociétés intervenant dans le complexe atomique.


Les conditions de travail à TEPCO - worldnewsdepartment / Youtube 1/11/2013

Un service d'urgences médicales, d'aide psychologique avec divers équipements de suivi sanitaire seront mis à disposition d'ici mars. Sera aussi créé un grand espace de repos pour 1.200 personnes d'ici à décembre 2014 ainsi qu'une cantine à même de servir 3.000 repas par jour au plus tard en mars 2015. Le travail de démantèlement va durer 30 à 40 ans, il est important de rendre les lieux plus vivables sur le plan matériel et moral, a reconnu M. Hirose.

Les ouvriers ont déjà des lieux de repos et de préparations, mais tout a été improvisé et ne suffit pas.

3000 employés travaillent dans des conditions abominables à la centrale accidentée de Fuhushima Daiichi. Outre les conditions de travail, les ouvriers sont soumis au rayonnement radioactif...MsMilkytheclown / yOUTUBE 21/9/2011. Peu de choses ont changé pour les travailleurs depuis cette vidéo...

Par ailleurs, le PDG de Tepco a indiqué que le nombre de personnes affectées à la surveillance des réservoirs d'eau radioactive allait encore être augmenté, que les exemplaires du même type que celui qui avait laissé échapper 300 tonnes de liquide contaminé allaient être remplacés entre avril 2015 et mars 2016 par d'autres modèles. La capacité totale de stockage d'eau sur le site va en outre passer de 400.000 à 800.000 tonnes en 2016.

Enfin, le début du retrait du combustible de la piscine du réacteur 4 est toujours prévu dans le courant du mois à une date encore indéterminée, et Tepco espère qu'il sera achevé d'ici à la fin de l'année prochaine.


ROMANDIE 8/11/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Nouvelle fuite d'eau contaminée à Fukushima   Dim 10 Nov - 21:30

Une nouvelle fuite d'eau contaminée a été découverte à la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi. Elle se situe au niveau de l'enceinte installée autour des réservoirs de stockage des eaux usées.

Des techniciens ont découvert la fuite samedi, lors d'une inspection des réservoirs. De l'eau contaminée s'était écoulée près du réacteur numéro 4. Elle formait une flaque d'un mètre de large sur 80 cm de long. L'eau contenait 140 becquerels par litre de strontium radioactif, a fait savoir la Compagnie d'électricité de Tokyo, Tepco. Les techniciens ont tenté de stopper l'écoulement avec des sacs de sable.

Tepco précise que la fuite se situe près d'une soupape fixée sur l'enceinte servant à drainer l'eau. La soupape était fermée et ne serait donc pas à l'origine de la fuite. La compagnie précise que l'eau n'a pas atteint l'océan.

Les ingénieurs poursuivent leur enquête sur l'origine de la fuite. Elle pourrait être due à des joints défectueux au niveau de l'enceinte.

NHK WORLD 10/11/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Le gouvernement et Tepco s'attaquent aux fuites d'eau à Fukushima   Mar 12 Nov - 22:38

Des responsables du gouvernement japonais et de Tepco, l'opérateur de la centrale accidentée Fukushima Dai-ichi, ont convenu de mesures pour protéger la centrale des fortes précipitations. Ils espèrent ainsi limiter les fuites d'eau radioactive.

Le vice-ministre de l'Industrie, Kazuyoshi Akaba, a constaté qu'un nombre inhabituel de typhons et d'orages au cours du mois passé avait provoqué des fuites d'eau de pluie radioactive dont une partie pourrait s'être échappée en dehors du complexe industriel, et peut-être même jusqu'à la mer.

Les représentants du gouvernement et de Tepco ont débattu de cette question lors d'une réunion hier lundi à la préfecture de Fukushima.

Ils ont décidé d'installer d'ici mars 2014 sur les réservoirs de stockage des tuyaux de drainage qui devraient permettre d'éviter qu'environ 60% de l'eau de pluie ne s'écoule dans les enceintes entourant les réservoirs. Jusqu'à présent, l'eau de pluie provoquait une accumulation de l'eau contaminée dans les enceintes, avant qu'elle ne déborde et ne se répande dans le sol entourant la centrale.

Ils ont également convenu de doubler la hauteur de toutes les enceintes pour atteindre 60 centimètres d'ici la fin de l'année et, si nécessaire, de surélever certaines portions de ces enceintes à 130 centimètres d'ici la fin de mars 2014.

NHK WORLD 12/11/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Nouvelle fuite d'un réservoir d'eau radioactive à Fukushima   Ven 15 Nov - 14:32

La compagnie gérante de la centrale accidentée de Fukushima a fait état de la découverte d'une nouvelle fuite depuis un réservoir d'eau radioactive. Cette fuite est du même type que celle qui a laissé s'échapper une grande quantité de liquide contaminé il y a quelques mois. Elle a pu être stoppée.

"Une goutte tombait alors toutes les quatre secondes environ", a indiqué la compagnie Tokyo Electric Power (TEPCO). Une mesure effectuée à 50 cm du point de chute de l'eau a révélé une radioactivité de 30 millisieverts par heure, un niveau plutôt élevé mais essentiellement dû à des rayonnements dont les travailleurs peuvent aisément se protéger.

TEPCO a indiqué plus tard avoir resserré les boulons près du site de la fuite qui a été stoppée. Le niveau d'eau mesuré à l'intérieur du réservoir est similaire à celui du réservoir d'à côté a aussi indiqué la compagnie, suggérant que la déperdition d'eau a été très limitée.

La fuite se trouvait à une distance de 2,5 mètres du sol, dans la partie inférieure d'un énorme réservoir cylindrique bien plus haut, constitué de plaques en acier scellées par des boulons.

Un modèle similaire avait laissé couler 300 tonnes d'eau radioactive en août dernier, un incident alors qualifié de "grave" par l'Autorité de régulation nucléaire et même exceptionnellement classé au niveau 3 sur l'échelle internationale des événements nucléaires (INES) qui totalise sept crans.

Ces réservoirs, dont les plus grands mesurent 11 mètres de haut sur 12 de diamètre, ont été montés à la hâte dans le complexe atomique pour intégrer les centaines de milliers de tonnes d'eau contaminée qui s'y trouvent.

Cette eau vient des arrosages continus des réacteurs pour les refroidir. Une partie est recyclée, mais en raison aussi du ruissellement naturel d'eau souterraine, un excédent de 400 tonnes est généré chaque jour qui doit être en partie débarrassé des césium 134/137 et stocké.

TEPCO a renforcé les patrouilles de surveillance de ces réservoirs (au nombre de quelque 300) et de plus de 700 d'autres types. Elle prévoit de remplacer ceux à plaques vissées peu fiables par d'autres modèles plus sûrs et de doubler la capacité de stockage à 800 000 tonnes en 2016.

Romandie 15/11/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Un financement accru pour le traitement des eaux contaminées à Fukushima   Ven 15 Nov - 23:48

Le ministre japonais de l'Industrie a laissé entendre que le gouvernement pourrait renforcer le financement public pour le traitement des eaux contaminées de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi.

Toshimitsu Motegi a déclaré vendredi aux journalistes que le gouvernement était prêt à y allouer une part accrue de son budget et à prendre, si nécessaire, des mesures supplémentaires, sans plus de précision.

M. Motegi a ajouté que près de 800 propositions, formulées par des experts japonais et étrangers pour le traitement des eaux contaminées, avaient été remises au ministère. Il a annoncé que ce dernier sélectionnerait les suggestions les plus prometteuses et prendrait des mesures complémentaires d'ici la fin de l'année.

Le gouvernement avait décidé en septembre de consacrer environ 470 millions de dollars au traitement des eaux contaminées.


NHK WORLD 15/11/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Nouvelle défaillance du circuit de décontamination à Fukushima   Dim 1 Déc - 15:23

Tokyo Electric Power (Tepco), la compagnie gérante de la centrale nucléaire de Fukushima a indiqué dimanche avoir fermé un circuit de décontamination de l'eau contaminée après la détection d'une fuite d'éléments chimiques.

De l'acide chlorydrique utilisé pour neutraliser les eaux alcalines décontaminées fuit d'un joint de raccordement, a précisé Tepco dans un communiqué. Le joint a été enveloppé dans une pièce de vinyl, a ajouté Tepco, soulignant que la fuite provenait de l'une des trois unités du «système avancé de traitement liquide » (ALPS). Deux unités, dont celle-ci, étaient exploitées à titre de test et devaient entrer en fonction ce dimanche.

 Visite d'inspecteurs de l'AIEA à la centrale de Fukushima, le 27 novembre 2013. | AFP/IAEA

ALPS, conçu avec le groupe japonais Toshiba, est un des rouages-clefs de la stratégie de Tepco pour traiter les quelque 400 000 tonnes d'eau radioactive accumulées du site, dont 300 000 dans des réservoirs, une quantité qui augmente de jour en jour et qui ne pourra pas être stockée indéfiniment, d'autant que certaines des citernes utilisées ne sont pas fiables.

Le gouvernement a déjà prévu d'affecter des fonds à la mise en place l'année prochaine de moyens additionnels et plus puissants de décontamination car ALPS ne saurait de toute façon suffire.


Le Monde 1/12/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Fuites d'eau observées dans les zones des réservoirs de Fukushima   Jeu 26 Déc - 1:53

L'opérateur de la centrale accidentée de Fukushima a fait part ces derniers jours de plusieurs fuites d'eau près des zones de réservoirs de liquide contaminé. Ces écoulements s'expliquent apparemment par une détérioration des petites digues entourant les réservoirs.

Selon Tokyo Electric Power (Tepco), des murets de 30 cm de haut encerclent les espaces où sont construites des citernes, mais de l'eau de pluie s'est accumulée à l'intérieur de ces aires dispersées sur le site et deux écoulements ont été constatés à proximité de deux d'entre elles, soit quatre fuites au total. Des fêlures ont été vues par endroits dans les digues de béton, et un total de 3 mètres cubes d'eau aurait ainsi coulé à l'extérieur, en partie absorbée par la terre, selon les explications de Tepco.

Aucun fossé à proximité ne conduisant à la mer, elle n'est pas allée jusqu'à l'océan Pacifique voisin, a assuré la compagnie. Une détérioration du matériau censé empêcher l'eau de passer à travers les digues est soupçonnée d'être à l'origine des fêlures qui seraient accentuées par le froid, selon des précisions données par Tepco.

La compagnie est en train d'enduire toutes les digues (environ une vingtaine) pour remédier au problème. Elle avait déjà décidé auparavant de doubler leur hauteur afin d'éviter que l'eau de pluie ne passe au-dessus lorsque des précipitations violentes touchent cette région du nord-est comme ce fut le cas lors du passage de très puissants typhons cet automne. L'eau de pluie est elle-même souillée par son contact avec le sol et les réservoirs, d'où la nécessité d'éviter qu'elle ne s'échappe dans la nature avant d'être pompée et conservée aussi dans des citernes.

Un millier de ces engins de stockage ont été montés à la hâte sur le site Fukushima Daiichi pour enfermer les centaines de milliers de tonnes d'eau radioactive générées par le processus de refroidissement des réacteurs saccagés et par le ruissellement d'eau souterraine venant de la montagne en amont.

romandie 24/12/2013
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Nouvelle méthode pour empêcher les fuites d'eau contaminée à Fukushima Dai-ichi   Jeu 23 Jan - 5:04

L'eau souterraine contaminée par des substances radioactives et qui s'écoule dans la mer est un problème majeur à la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi. La source de ce problème serait l'eau hautement contaminée qui s'est accumulée dans les tunnels souterrains de la centrale. 

Afin d'arrêter les fuites d'eau radioactive vers la mer, Tepco, l'opérateur de la centrale, a décidé de mettre en oeuvre un projet visant à entourer les bâtiments des réacteurs endommagés de murs de glace. 

Par ailleurs la compagnie devrait entamer à partir de jeudi les travaux d'enlèvement de l'eau contaminée accumulée dans les tunnels. Radio Japon a demandé à Noriyuki Mizuno, commentateur à la NHK, de parler de ces travaux et des défis attendus.

Radio Japon : Comment la Compagnie d'électricité de Tokyo va-t-elle procéder ?

Noriyuki Mizuno La méthode consiste à geler l'eau contaminée. C'est une opération qui n'a jamais été effectuée à ce jour dans le monde.

Des orifices seront percés dans le plafond des tunnels depuis la surface du sol. Ils conduiront à des tuyaux disposés à l'intérieur des tunnels et destinés à acheminer le liquide réfrigérant. Ce liquide circulera dans les tuyaux à une température de moins 40 degrés Celsius et formera des murs de glace. Il sera maintenu à cette température électriquement. 

Tepco indique avoir réussi à produire expérimentalement un tel mur de glace, mais je pense qu'en réalité, ce sera très difficile. Un défi consiste à introduire les tuyaux dans les tunnels. Pour cela, il faudra éviter les canalisations déjà en place, et ils n'ont que les plans de l'intérieur des tunnels auxquels se rapporter. Il leur faudra travailler avec un grand degré de précision à l'aide de ces schémas, mais les taux de radiation aux alentours sont extrêmement élevés et si les travaux se prolongent, l'exposition des travailleurs aux radiations augmentera. En tout cas, s'ils réussissent à enlever l'eau contaminée des tunnels souterrains, on peut s'attendre à une importante réduction du volume d'eau radioactive se répandant dans la mer. Tepco pourra-t-il effectuer ces travaux comme prévu ? Je pense que 2014 sera une année cruciale dans le combat contre l'eau contaminée.

NHK World 22/1/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Japon : nouvelles fuites radioactives à la centrale Fukushima Dai-ichi   Jeu 20 Fév - 13:40

Au Japon, des fuites d'eau hautement radioactives ont été signalées dans la centrale nucléaire de Fukushima.

Selon la Compagnie d'électricité de Tokyo, l'opérateur de la centrale, des fuites ont été décelées mercredi soir au niveau d'un des nombreux réservoirs de stockage situés à proximité des bâtiments qui abritent les réacteurs, sur le flanc montagneux du site.

L'eau écoulée contiendrait 230 millions de becquerels par litre de substances radioactives émettrices de rayons béta, un niveau largement supérieur aux limites fixées par le gouvernement.

Le liquide proviendrait d'une jointure située au sommet du réservoir et aurait emprunté une gouttière pour s'écouler sur la barrière qui entoure la cuve.

Les responsables de Tepco assurent avoir pris les mesures qui s'imposent. Environ 100 tonnes d'eau contaminée auraient fui.

L'océan serait toutefois épargné car aucun déversoir ne se trouve près de la cuve en question. L'enquête suit son cours.

nhk world 20/2/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
mustang91
Membre assidu
Membre assidu


Messages : 162
Date d'inscription : 06/07/2013

MessageSujet: Fukushima: remise en service partielle du système de décontamination d'eau   Lun 24 Mar - 18:50

TOKYO - La compagnie gérante de la centrale accidentée de Fukushima a indiqué lundi avoir remis en service une partie du système de décontamination d'eau ALPS, environ une semaine après son arrêt total.

La ligne de décontamination A a été réactivée lundi à 12H59 locales (03H59 GMT) et la ligne C à 13H00, a expliqué dans un courriel Tokyo Electric Power (Tepco). Aucune anomalie n'a été constatée après ce redémarrage, a assuré la compagnie.

Reste toutefois encore stoppée la ligne B qui était à l'origine de l'arrêt intégral de l'ALPS mardi dernier en raison d'un dysfonctionnement dû à un problème de filtre du strontium.

La relance de deux lignes sur trois est certes une bonne chose mais cela ne suffira pas à désengorger le complexe atomique où s'accumulent chaque jour des quantités phénoménales de liquide souillé par des substances radioactives. Le dispositif, qui sert à éliminer une soixantaine de radionucléides, est censé tourner depuis plusieurs mois, mais dans les faits il ne cesse de rencontrer des problèmes divers.

Cet équipement développé avec le groupe japonais Toshiba est pourtant présenté comme un rouage-clef pour résoudre le problème d'eau contaminée dont regorge la centrale accidentée Fukushima Daiichi, en partie détruite par le tsunami du 11 mars 2011.

Plus de 435.000 mètres-cubes d'eau contaminée sont actuellement stockés dans plus d'un millier de gigantesques réservoirs montés à la hâte dans le complexe atomique, et Tepco continue d'en faire installer entre 20 et 40 par mois pour tenter de suivre le rythme du flux continu de liquide radioactif provenant des sous-sols du site et des arrosages permanents des réacteurs ravagés.

Ce problème d'eau est le plus difficile qu'ait actuellement à gérer la compagnie et un de ceux qui inquiètent le plus la communauté internationale en raison des risques de pollution de l'océan Pacifique voisin.

Le directeur de la centrale, Akira Ono, a reconnu récemment auprès de l'AFP se sentir un peu démuni face à ces difficultés, et espérer que les efforts menés avec les autorités permettent d'en venir à bout.

Une fois décontaminée par ALPS, l'eau, dans laquelle il restera encore au moins du tritium, pourrait être rejetée dans la mer, c'est du moins l'hypothèse avancée, et même conseillée, par des experts extérieurs.

Romandie.com 24mar.2014
Revenir en haut Aller en bas
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Fukushima: de l'eau sera rejetée en mer avant d'être contaminée   Jeu 27 Mar - 1:36

Tokyo (AFP) - La compagnie gérante de la centrale accidentée de Fukushima a dit s'apprêter à rejeter en mer de l'eau souterraine pompée en amont des installations, une opération qui débutera en mai selon la presse nippone de mercredi.

Par ailleurs, Tokyo Electric Power a fait savoir mercredi qu'une partie du dispositif d'extraction du combustible de la piscine d'entreposage du réacteur 4 était en panne.

MissingSky101 18/3/2014

Quelque 400 tonnes d'eau souterraine entrent chaque jour dans les bâtiments du site atomique, augmentant d'autant la quantité d'eau contaminée au contact des équipements, eau qu'il faut ensuite stocker puis assainir, une tâche devenue insurmontable.

Pour résoudre en partie ce problème, la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco) et les autorités ont imaginé un plan de "déviation", qui consiste à pomper l'eau souterraine en amont des installations, à la stocker temporairement pour contrôler qu'elle n'est pas radioactive et enfin, si elle est saine, à la déverser dans l'océan Pacifique voisin. Mardi, les coopératives de pêcheurs de Fukushima ont donné leur accord de principe pour ce procédé, avec quelques conditions néanmoins.

Pinksapphiret2 21/3/2014

Selon le journal Nikkei, cette opération, proposée il y a un an mais alors refusée par les mêmes pêcheurs, doit finalement débuter en mai. Elle permettra de réduire de 100 tonnes la quantité quotidienne d'eau nouvellement contaminée.

Pour autant, le problème majeur des volumes effarants d'eau radioactive accumulée à la centrale Fukushima Daiichi sera loin d'être résolu, d'autant que le système de traitement de l'eau, ALPS, est tout sauf fiable: il n'en finit pas de tomber en panne.

Mercredi, c'est un autre engin important qui a refusé de démarrer: un système de grue pour extraire le combustible entreposé dans la piscine du réacteur numéro 4.

Un signal d'anomalie s'est allumé et l'engin n'a pas fonctionné, ce qui a empêché les opérations de reprendre. La cause de ce problème restait inconnue mercredi soir.

"Si c'est un souci du système de contrôle, en le changeant nous pourrions reprendre le travail dans environ une semaine, mais avant cela nous allons nous employer à comprendre la cause de ce problème", a déclaré le patron de la centrale Fukushima Daiichi, Akira Ono, lors d'une conférence de presse.

Tepco avait commencé à extraire le combustible nucléaire de la piscine 4 mi-novembre. C'est la première fois depuis que survient un important souci matériel. A la date du 24 mars, 528 des 1533 assemblages que cette piscine contenait avaient été retirés et transférés vers un autre bassin plus sûr, selon les données publiées par Tepco.

Le problème est survenu alors qu'avaient été transférés 22 autres assemblages dans un caisson spécial immergé qui devait être retiré de la piscine mercredi. Ces opérations d'extraction sont considérées comme la première étape cruciale dans le long processus de démantèlement des six réacteurs du site qui s'étendra sur au moins quatre décennies.

Sciences et Avenir 26/3/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Fukushima: des pompes déversent par erreur de l'eau ultra-contaminée dans des bâtiments   Lun 14 Avr - 14:19

TOKYO - Quatre pompes qui fonctionnaient par erreur ont répandu d'importantes quantités d'eau hautement radioactive dans divers bâtiments de la centrale accidentée de Fukushima, selon un courriel de la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco).

Ces pompes qui ne devaient pas être en service ont été arrêtées dimanche après-midi, mais entre-temps les sous-sols de deux bâtiments ont été inondés.

Tepco a évalué à 203 mètres cubes la quantité de liquide qui s'est répandue dans ces lieux d'incinération situés non loin des réacteurs mais censés rester secs.

Cette eau a une teneur énorme en césium radioactif (137 et 134), évaluée à 37 millions de becquerels par litre. Tepco, qui a assuré que l'eau n'est pas sortie des bâtiments, a promis d'enquêter pour comprendre les raisons de cette erreur.

La gestion de l'eau contaminée est le plus gros problème auquel est actuellement confrontée la compagnie qui ne sait que faire des centaines de milliers de tonnes accumulées dans les bâtiments et des réservoirs installés sur le site ravagé par le tsunami du 11 mars 2011.

Ce problème est d'autant plus difficile à résoudre que le système de traitement de l'eau, ALPS, est tout sauf fiable: il n'en finit pas de tomber en panne.

- Selon le descriptif de la vidéo, Tokyo Electric Power Company a mis fin à son système de décontamination de l'eau radioactive à Fukushima Daiichi. Le système est un élément clé des mesures de décontamination et est dit être capable d'éliminer presque toutes les substances radioactives dans les eaux usées. Mais les responsables de TEPCO disent que sa performance était fortement détériorée dans l'une des trois lignes dans le système ALPS, lorsque l'opération a été interrompue pour nettoyer les filtres. Le Bureau du travail a constaté un nombre important de violations des droits des travailleurs (protection, salaires...) parmi lesquels l'alcoolisme serait endémique... MissingSky101 18/3/2014

Romandie 14/4/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Fukushima: l'autorité nucléaire ordonne une surveillance renforcée   Jeu 17 Avr - 2:36

Tokyo (AFP) - L'autorité de régulation nucléaire a prévenu mercredi qu'elle allait ordonner à la compagnie Tepco de renforcer la surveillance des installations de la centrale accidentée Fukushima Daiichi après la découverte d'un problème qui pourrait être dû à une action erronée délibérée.

"Il est nécessaire de renforcer la gestion des équipements" afin de prévenir les mauvaises manipulations, a insisté un membre de l'instance, Toyoshi Fuketa, lors d'une réunion hebdomadaire.

 Le réacteur numéro 1 de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi et du personnel de Tokyo Electric Power Co.(TEPCO) (c) Afp

La compagnie Tokyo Electric Power (Tepco) pourrait être amenée à installer des caméras et autres systèmes de contrôle près des équipements cruciaux, comme les armoires électriques.

En fin de semaine dernière, quatre pompes qui fonctionnaient par erreur ont répandu d'importantes quantités d'eau hautement radioactive dans divers bâtiments de la centrale accidentée à la suite du tsunami du 11 mars 2011. Ces pompes qui ne devaient pas être en service ont été arrêtées dimanche après-midi, mais entre-temps les sous-sols de deux bâtiments ont été inondés. Nul ne sait pour le moment quand, comment et par qui elles ont été activées.

Tepco a évalué à 203 mètres cubes la quantité de liquide qui s'est répandue dans ces lieux d'incinération situés non loin des réacteurs mais censés rester secs.

Cette eau a une teneur énorme en césium radioactif (137 et 134), évaluée à 37 millions de becquerels par litre. Tepco, qui a assuré que l'eau n'était pas sortie des bâtiments, a promis d'enquêter pour comprendre les raisons de cette erreur.

Par ailleurs, mercredi, la compagnie a fait état d'un autre incident dû à l'eau: environ 1,1 mètre cube a débordé d'un réservoir lors d'opérations de nettoyage du système de décontamination appelé ALPS. Ce liquide ne serait toutefois pas sorti du bâtiment dans lequel s'est produit ce nouveau problème.

La gestion de l'eau contaminée est le plus gros souci auquel est actuellement confrontée la compagnie qui ne sait que faire des centaines de milliers de tonnes accumulées dans les bâtiments et des réservoirs installés sur le site ravagé.

Ce problème est d'autant plus difficile à résoudre que le plus important système de décontamination, ALPS, est tout sauf fiable: il n'en finit pas de tomber en panne.

Sciences et avenir 16/4/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Fukushima: Tepco rejette en mer de l'eau pour désengorger le site   Mer 21 Mai - 12:38

La compagnie gérante de la centrale japonaise accidentée de Fukushima a commencé mercredi à déverser en mer des centaines de mètres cubes d'eau souterraine pompée en amont des réacteurs. L'opération met en colère les organisations écologistes.

"Nous avons débuté le déversement (...) à 10h25 (heure locale)", a indiqué Tokyo Electric Power (Tepco) dans un courriel. Elle prévoit de rejeter ce jour 560 mètres cubes d'eau dans l'océan Pacifique au bord duquel se trouve le site atomique.

Tepco avait commencé début avril à pomper de l'eau souterraine, avant qu'elle ne soit contaminée sous les bâtiments du site mis en péril par le tsunami du 11 mars 2011. Cette eau est provisoirement stockée dans un réservoir afin d'être analysée et de vérifier qu'elle n'est pas radioactive.

Elle ne sera rejetée dans l'océan que si elle est saine, promet Tepco qui a fixé des critères limites pour les césiums 134 et 137, les radionucléides émettant des rayons bêta comme le strontium 90 et le tritium. Au-delà de ces plafonds, les opérations seront arrêtées. Les contrôles sont aussi effectués par une tierce partie.

Quelque 400 tonnes d'eau souterraine entrent chaque jour dans les bâtiments du site atomique, augmentant ainsi la quantité d'eau contaminée au contact des équipements, eau qu'il faut ensuite stocker, puis assainir, une tâche d'autant plus insurmontable que s'y ajoutent les eaux de refroidissement des réacteurs qui fuient.

"La décision de rejeter l'eau souterraine en mer est basée sur le scénario "pas d'autre choix" et non sur une solution de long terme pour les habitants de Fukushima et du Japon", a commenté une responsable de Greenpeace au Japon. Elle souligne que "de l'eau radioactive s'écoule en mer depuis l'accident de mars 2011".

Même si Tepco présente cette déviation comme un élément crucial de sa stratégie d'assainissement du site, le problème majeur des volumes effarants d'eau radioactive accumulés à la centrale sera loin d'être réglé. Et pour cause, le système de traitement de l'eau, ALPS, est tout sauf fiable: il est, de nouveau, à l'arrêt depuis mardi.

Actuellement, plus de 350'000 mètres cubes d'eau très contaminée patientent dans des centaines de réservoirs à la fiabilité douteuse.

RT 12/3/2014


Romandie 21/5/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: TEPCO : de l'eau contaminée pourrait s'être échappée des barrières de confinement   Jeu 5 Juin - 23:44

Selon la Compagnie d'électricité de Tokyo, TEPCO, de l'eau contaminée pourrait avoir fui des barrières entourant les réservoirs de stockage de la centrale nucléaire endommagée de Fukushima Dai-ichi.

Lundi les responsables de l'Autorité de régulation du nucléaire ont découvert une fuite autour de deux réservoirs de stockage. L'eau contenue dans les réservoirs présente des niveaux de radiation qui dépassent les normes gouvernementales.

Deep13th Nuclear Waste Info 4/6/2014 : Tokyo Electric Power Company explique que l'eau contaminée peut avoir franchi des barrières autour des réservoirs de stockage à Fukushima Daiichi, la centrale nucléaire endommagée. Des fonctionnaires de l'Autorité de la réglementation nucléaire ont constaté lundi une fuite d'eau autour de 2 des réservoirs de stockage.

Environ quatre tonnes d'eau ont été trouvées dans les barrières entourant les réservoirs. L'eau présentait un niveau de radiation de 9 800 becquerels par litre de substances émettrices de rayons béta. Mais les responsables de TEPCO affirment que l'eau qui a fui est demeurée à l'intérieur des barrières.

Cependant, les enquêtes subséquentes de TEPCO ont permis de constater qu'une valve de canalisation était accidentellement restée ouverte. Une surveillance régulière n'avait pas été effectuée aux réservoirs où des fuites ont été observées.

Les responsables de TEPCO examinent présentement le sol autour des deux réservoirs. Selon eux l'eau contaminée pourrait s'être écoulée à l'extérieur des barrières.


NHK WORLD 5/6/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: A Fukushima, nouveau déversement d'eau souterraine dans l'océan   Mar 10 Juin - 4:04

L'opérateur de la centrale nucléaire sinistrée Fukushima Dai-ichi a déversé dans l'océan 1563 tonnes d'eau souterraine.

Cette manoeuvre, la quatrième de ce type, a pour but d'évacuer l'eau et ainsi éviter qu'elle ne s'accumule et ne soit contaminée dans la centrale.

La Compagnie d'électricité de Tokyo a commencé le mois dernier à pomper l'eau souterraine en vue de la déverser dans l'océan, avant qu'elle ne soit contaminée au contact du réacteur endommagé et des bâtiments des turbines.

NHK WORLD 9/6/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Fukushima: la technologie du mur de glace n'est pas remise en cause   Ven 20 Juin - 0:52

Tokyo (AFP) - La compagnie gérante de la centrale accidentée de Fukushima a affirmé mercredi que la technologie du mur de glace qu'elle veut employer pour stopper les courants d'eau souterraine autour des réacteurs n'était pas remise en cause par des difficultés rencontrées avec une méthode voisine.

Avant même de se lancer dans la construction d'un rempart de glace souterrain de 1,5 kilomètre tout autour des quatre réacteurs accidentés, la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco) est en train d'employer parallèlement une technologie de glaciation dans des tranchées souterraines regorgeant d'eau contaminée au pied du réacteur 2.

IEEE Spectrum 3/6/2014

Le but est de geler cette eau pour stopper les fuites vers la mer depuis des tranchées souterraines, mais cela ne prend pas comme prévu, bien que les opérations aient débuté il y a maintenant un mois et demi.

Toutefois, Tepco a expliqué mercredi que cela n'avait "rien à voir avec le mur de glace qui sera construit pour geler le sol (et non de l'eau stagnante) afin de bloquer les courants" autour des installations.

"La technologie du mur de glace a été testée et s'est avérée efficace avant le début de la construction du mur en mai", a ajouté Tepco.

Dans le cas des tranchées souterraines, ce qu'il faut geler ce n'est pas le sol mais l'eau stagnante, et c'est apparemment plus compliqué. "Nous ne parvenons pas à faire baisser partout la température de l'eau pour qu'elle se transforme en glace", a expliqué un porte-parole de Tepco.

L'eau contaminée dont le volume augmente chaque jour représente un des plus gros problèmes qu'aient à gérer Tepco et les autorités.

Sciences et avenir 18/6/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: À Fukushima, le combat technologique contre les eaux radioactives   Dim 22 Juin - 17:51

Mur de glace souterrain, tranchées radioactives gelées, pompage des installations... État des lieux des mesures pour contenir les effets de la catastrophe.

Tenter d'éteindre un brasier dans un immeuble en flamme, tout en étant cerné par des rivières d'hydrocarbures hautement inflammables. Voilà à quoi ressemble la mission des opérateurs de Tepco, qui ont pour mission de gérer la situation des eaux radioactives sur la centrale nucléaire de Fukushima.

 Une station de pompage sur le site de Fukushima Sipa

En effet, gonflée par les eaux pluviales, la nappe phréatique s'infiltre peu à peu dans les sous-sols de l'usine ainsi que dans les réacteurs situés au-dessus. Ces eaux pluviales se mélangent alors à celles utilisées pour le refroidissement des réacteurs dévastés. Les eaux fortement chargées en radioactivité diffusent alors dans le sol tout autour de la centrale.

Limiter l'apport d'eau sur le site de la centrale éventrée par un tremblement de terre puis un tsunami en 2011 est donc vital. Pour cela, toutes les solutions, mêmes les plus insolites sont envisagées.

La dernière en date consiste à mettre en place, sous le sol, un mur de glace profond de 40 mètres et long d'un kilomètre et demi tout autour des réacteurs endommagés.

 Vue du dessus de la centrale de Fukushima. Le mur de glace est matérialisé en bleu. Crédit : AFP

Ce mur de glace serait fabriqué grâce à un véritable réseau de pipelines qui plongeraient jusqu'à 40 mètres de profondeur dans le sol. À l'intérieur un fluide réfrigérant entre –30 °C et –40 °C congèlerait le sol et formerait alors une barrière de glace empêchant les eaux saines de se mêler aux eaux radioactives.

 Vue en coupe du dispositif de pipeline autour des quatre bâtiments réacteurs. Crédit : Betty Lafon / Sciences et Avenir

Cette technologie a déjà fait ses preuves dans des installations minières ou des chantiers de construction de métro. Mais faire fonctionner ce congélateur géant en permanence représente une dépense énergétique considérable. Les travaux ont débuté en mai 2014, mais la mise en place de ce lourd dispositif devrait prendre au moins deux ans.

Parallèlement à ce projet, Tepco a récemment tenté de congeler de l'eau contaminée stagnant dans des tranchées souterraines au pied du réacteur 2. L'objectif étant cette fois non pas d'éviter que de l'eau saine s'y mélange, mais plutôt que cette eau hautement radioactive ne s'écoule pas vers l'océan voisin.

Une opération qui a débuté il y a un mois et demi, et qui s'est, au final, avérée infructueuse.  "Nous ne parvenons pas à faire baisser partout la température de l'eau pour qu'elle se transforme en glace", a déploré un porte-parole de Tepco, à l'AFP. Tepco a toutefois précisé, mercredi 18 juin, que cet échec ne remettait pas en cause le projet de mur de glace.

Outre ces techniques visant à éviter les fuites d'eau radioactive vers la mer, et celles visant à empêcher que de l'eau non contaminée ne vienne se souiller au pied de la centrale, Tepco tente désespérément d'endiguer ces apports continuels d'eau en direction du site de la centrale.

L'opérateur de la centrale a donc mis en place un système de "déviation", qui consiste à pomper l'eau souterraine en amont des installations, à la stocker temporairement pour contrôler qu'elle n'est pas radioactive et enfin, si elle est saine, à la déverser dans l'océan Pacifique voisin. Mais cette solution ne permet de traiter qu’une centaine de tonnes d’eau par jour.

 Représentation 3D de la centrale, et vue en coupe des installation. Crédit : Sciences et Avenir.

Chaque jour, 400 m3 d'eau contaminée supplémentaire viennent s'accumuler dans des réservoirs construits dans l'urgence. Des réservoirs qui laissent régulièrement échapper leur contenu.  

Entre 20 et 40 mille milliards de becquerels ont déjà fui dans les eaux de l'océan de mai 2011 (deux mois après la catastrophe) à juillet 2013, a estimé Tepco. Et cela continue.

Un système de pompage et de décontamination a bien été mis en place quelques mois après l'accident, mais celui-ci, mis à rude épreuve par ces eaux hautement corrosives, tombe régulièrement en panne.

Sciences et avenir 20/6/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Reprise du traitement de l'eau contaminée à la centrale de Fukushima   Lun 23 Juin - 1:15

La compagnie d'électricité de Tokyo, Tepco, a relancé à plein régime le système de traitement de l'eau contaminée à la centrale nucléaire endommagée de Fukushima.

D'après l'entreprise, le système ALPS, pour Advanced Liquid Processing System, peut décontaminer jusqu'à 750 tonnes d'eau par jour. Des problèmes mécaniques avaient contraint Tepco à arrêter les trois circuits de décontamination le 20 mai. Deux avaient ensuite été relancés.

La compagnie précise que le troisième a recommencé à fonctionner dimanche, après remplacement de ses filtres. Les trois circuits fonctionnent ensemble pour la première fois depuis mars. Néanmoins, deux vont devoir être provisoirement stoppés en juillet pour un traitement anticorrosion au niveau de la tuyauterie.

NHK WORLD 22/6/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Fukushima: plusieurs réservoirs d'eau radioactive sont des exemplaires d'occasion   Mer 23 Juil - 22:23

Tokyo - La compagnie gérante de la centrale accidentée de Fukushima a reconnu mercredi que plusieurs réservoirs d'eau radioactive utilisés sur le site étaient des modèles d'occasion, qui plus est du même type que celui qui a laissé fuir 300 mètres cubes de liquide souillé l'an passé.

Tokyo Electric Power (Tepco) a confirmé ce fait à l'AFP à la suite d'une information à la une du quotidien Mainichi Shimbun. [Il est exact que certains réservoirs sont d'occasion, a expliqué un porte-parole, sans toutefois préciser combien. Selon le journal, il y en aurait entre 20 et 30Ce qui compte pour nous ce n'est pas qu'ils soient neufs ou pas, c'est qu'ils puissent tenir pendant cinq ans, a justifié le porte-parole.

Toutefois, une personne en relation avec le fabricant, une petite société de Tokyo, a affirmé au Mainichi que l'entreprise ne garantissait pas que les réservoirs en question puissent stocker un liquide sans aucune fuite pendant une telle périodeNous savons que le point faible ce sont les joints, mais nous pouvons les remplacer par des neufs, a poursuivi le porte-parole.

Plus d'un millier de réservoirs de divers types provenant de plusieurs constructeurs sont assemblés dans des zones déblayées autour des réacteurs de la centrale, dont environ 330 similaires à celui qui a fui en août 2013, un accident qualifié de grave par l'Autorité de régulation nucléaire (NRA).

Selon les vérifications de l'AFP, ces réservoirs sont fournis par la petite entreprise Tokyo Kizai Kogyo. La société avait refusé de répondre à l'AFP, invoquant des clauses de confidentialité avec Tepco et les sociétés parties prenantes. L'opérateur emploie les mêmes arguments pour ne jamais nommer cette entreprise.

La commande des réservoirs avait été passée dans l'urgence quelques semaines après l'accident par une firme créée par Tepco et le groupe de travaux publics Taisei Construction, selon un vice-PDG de Tepco, Zengo Aizawa.

Toutefois, il semble que, pour limiter les délais de livraison des premiers exemplaires, le fabricant ait choisi de fournir d'abord des modèles d'occasion qu'il avait déjà loués ailleurs.

Ces énormes structures de 11 mètres de haut sur 12 mètres de large pour les plus importantes, peuvent chacune stocker jusqu'à 1.000 tonnes d'eau (le tiers d'une piscine olympique). Constitués de plaques d'acier, ces réservoirs sont assemblés et scellés sur place, avec des joints de caoutchouc expansé. Ces modèles ont été choisis parce qu'ils pouvaient être livrés et montés rapidement, a avoué Tepco.

La compagnie avait en outre reconnu que le réservoir qui a fui avait d'abord été installé à un autre emplacement de la centrale, à l'instar de deux autres. Mais à aucun moment jusqu'à l'article du Mainichi de mercredi, la compagnie n'avait évoqué le fait que certains étaient d'occasion.

Romandie 23/7/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Fukushima: et Tepco pompait, pompait... presque pour rien   Ven 25 Juil - 13:35

Tokyo - La compagnie gérante de la centrale accidentée de Fukushima a indiqué vendredi que le niveau de l'eau souterraine à proximité des installations avait baissé grâce au pompage en amont, mais seulement d'une douzaine de centimètres au mieux, en l'espace de deux mois.

Dans un rapport remis à des experts du ministère de l'Industrie, Tokyo Electric Power (Tepco) a expliqué avoir fait ce constat en mesurant le niveau dans trois puits, distants de 70 à 150 mètres des bâtiments des réacteurs.

Nous ne pensions pas forcément que le niveau allait baisser davantage, a assuré un porte-parole de Tepco, tandis que des experts cités par la chaîne de télévision NHK jugeaient que si cela continuait ainsi, on ne pourrait que considérer que les effets sont limités.

Selon Tepco, ces mauvais résultats sont dus aux fortes pluies qui se sont abattues sur la région ces dernières semaines.

Tepco extrait depuis avril, à l'aide de douze pompes, de l'eau souterraine venue des montagnes alentour, avant qu'elle ne soit contaminée sous les bâtiments du site mis en péril par le tsunami du 11 mars 2011.

Cette eau est provisoirement stockée dans des réservoirs pour être analysée et vérifier qu'elle n'est pas radioactive. Si elle affiche des niveaux de radionucléides sous la limite définie, elle est ensuite déversée dans l'Océan Pacifique voisin, une opération qui a débuté en mai. Les contrôles sont aussi effectués par une tierce partie.

C'est une étape importante pour la gestion de l'eau à la centrale Fukushima Daiichi, problème qui est notre plus grosse priorité actuelle, a plusieurs fois répété le PDG de Tepco, Naomi Hirose.

Quelque 400 tonnes d'eau souterraine entrent chaque jour dans les bâtiments du site atomique, augmentant ainsi la quantité d'eau souillée au contact des équipements, eau qu'il faut ensuite récupérer, puis assainir, une tâche d'autant plus insurmontable que s'y ajoutent les eaux de refroidissement des réacteurs qui fuient.

En pompant en amont, Tepco espérait réduire de 100 tonnes ce flux quotidien, mais n'a pas encore pu évaluer les résultats concrets, ce que lui demandent désormais les experts mandatés par le gouvernement.

Les pêcheurs de Fukushima ont certes donné leur assentiment pour ces opérations de pompage et rejet dans le Pacifique, mais ils ont mis un an avant d'accepter, à leur corps défendant....


----->   Ca me rappelle une histoire des Shadoks ! (Cliquez ICI, ça vaut le détour...)


Romandie 25/7/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Fukushima: Tepco projette de rejeter en mer de l'eau souterraine décontaminée   Jeu 7 Aoû - 16:07

Tokyo - L'opérateur de la centrale de Fukushima, Tepco, a dit jeudi préparer un nouveau plan consistant à pomper de l'eau souterraine radioactive près des bâtiments des réacteurs et à la décontaminer avant de la rejeter dans l'océan Pacifique.

Il s'agit d'une initiative complémentaire pour tenter de réduire autant que faire se peut les quantités énormes qui affluent continuellement dans les sous-sols des installations.

Depuis le printemps, Tokyo Electric Power (Tepco) pompe de l'eau souterraine en amont des bâtiments, du côté de la montagne, avant qu'elle ne soit contaminée, pour limiter la quantité nouvellement souillée chaque jour. Cette eau, une fois contrôlée, est rejetée dans l'océan voisin.

Les pêcheurs de Fukushima avaient certes donné leur assentiment pour ces opérations de pompage et rejet en mer, mais ils ont mis un an avant d'accepter. Ils risquent de se montrer encore plus réticents à l'égard du nouveau plan qui consiste cette fois à pomper de l'eau déjà contaminée via 42 puits plus près encore des réacteurs, puis à l'assainir du mieux possible. Je pense qu'une majorité des pêcheurs s'opposeront à ce plan, a déclaré à l'AFP Kenji Nakada, un responsable d'une Fédération de pêcheurs de la préfecture de Fukushima.

Un nouveau système de décontamination, plus puissant que l'actuel appelé ALPS, est censé permettre d'extraire l'essentiel des radionucléides que contient cette eau. Ce dispositif supplémentaire, dont la construction a été financée par l'Etat, devrait entrer en service à l'automne. Sa capacité doit non seulement accélérer le traitement de l'eau contaminée, mais aussi pallier les nombreuses déficiences d'ALPS qui, depuis qu'il est utilisé, ne cesse de tomber en panne.

Quelque 400 tonnes d'eau souterraine entrent chaque jour dans les bâtiments du site atomique, augmentant ainsi la quantité d'eau souillée au contact des équipements, eau qu'il faut ensuite récupérer et assainir. La tâche est d'autant plus insurmontable que s'y ajoutent les eaux de refroidissement des réacteurs qui fuient.

Pour le moment Tepco récupère une partie de l'eau et la traite au fur et à mesure, mais ne la rejette pas dans l'océan. Plus de 1.000 gigantesques réservoirs pleins et pas toujours fiables sont disséminés sur le site, un nombre qui continue de croître au rythme de plusieurs dizaines par mois, ce qui est encore insuffisant.

Romandie 7/8/2014
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 65
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Fukushima: l'AIEA insiste sur la possibilité de rejeter en mer l'eau décontaminée   Mer 18 Fév - 10:46

Tokyo - Une mission de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a réitéré mardi la possibilité de rejeter en mer de l'eau décontaminée de la centrale accidentée de Fukushima à la suite d'une visite sur le site dont la situation va s'améliorant, selon le compte-rendu fait à la presse.

Des progrès significatifs ont été accomplis depuis notre précédente visite en 2013, a expliqué le directeur de l'équipe de l'AIEA, Juan Carlos Lentijo. La situation sur place s'est améliorée, a-t-il souligné, expliquant que le nettoyage permettait de réduire le niveau des radiations en de nombreux endroits de la centrale de Tokyo Electric Power (Tepco) mise en péril par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011.

L'AIEA a notamment salué le retrait sans incident du combustible de la piscine du réacteur 4 dont la structure était fragilisée, ce qui représentait un important danger potentiel.


Cependant, la mission a rappelé que la situation restait très complexe et s'est inquiétée du volume croissant d'eau plus ou moins contaminée stockée dans des citernes dont la fiabilité n'est pas assurée. Cette eau provient des arrosages initiaux des réacteurs pour les refroidir, ainsi que des écoulements souterrains continus. Elle est pompée et conservée dans un millier de réservoirs gigantesques et Tepco en construit plusieurs dizaines par mois pour absorber le fluxLe site est heureusement vaste, mais l'espace pourrait néanmoins ne pas suffire si cela continue ainsi à long terme, a insisté M. Lentijo.

L'AIEA conseille dès lors d'envisager de rejeter en mer l'eau débarrassée de l'essentiel de ses éléments radioactifs, un traitement que permettent des systèmes installés et déjà utilisés sur le site.

Le rejet contrôlé d'eau (même si elle est encore chargée en tritium, impossible à extraire pour le moment) est quelque chose que l'on fait tous les jours dans le monde entier dans la plupart des centrales nucléaires et l'impact sur l'environnement est négligeable, a insisté le responsable.

La plupart des experts s'accordent d'ailleurs à dire que ce liquide finira par être jeté dans l'océan. Toutefois, les pêcheurs locaux, les pays voisins et les groupes environnementaux s'opposent tous à cette éventualité.

Dans son rapport préliminaire publié mardi, l'AIEA a également déclaré encourager fortement Tepco à renforcer la sécurité sur le site, où quelque 7.000 travailleurs oeuvrent quotidiennement. Il y a encore des marges pour améliorer la radioprotection et la sûreté des personnels, a estimé M. Lentijo.

Le démantèlement des quatre réacteurs les plus endommagés sur les six que compte la centrale Fukushima Daiichi prendra trois à quatre décennies et le maintien pendant cette durée d'effectifs suffisants et compétents est un défi.


Romandie 18/2/2015
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JAPON / Fukushima: les fuites d'eau radioactive    

Revenir en haut Aller en bas
 
JAPON / Fukushima: les fuites d'eau radioactive
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS :: INFORMATIONS sur la Nature et l'environnement terrestre et aquatique :: Energies :: Energie nucléaire :: FUKUSHIMA / Japon :centrales, environnement, contaminations, le quotidien... :: Fukushima / Japon : les centrales-
Sauter vers: