LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS
Bienvenue sur le Forum Love Animalia Naturalis : Actualités, informations et conseils sur les Animaux, la Nature et l'Environnement. Des rubriques exclusives réservées aux membres du forum. Pour satisfaire votre curiosité retrouvez l'actualité ou des conseils et pour satisfaire la nôtre, nous serons heureux de lire les vôtres! Toutes les personnes de 10 ans et plus, partageant ces centres d'intérêts sont les bienvenues.

LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS

Animaux, Nature et Environnement : Actualités, Informations et Conseils
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Vous avez des photos sur les animaux, la nature et l'environnement ? Si vous êtes prêts à nous offrir l'une d'elles... Ecrivez un message à l'un des administrateurs. Merci

Partagez | 
 

 JAPON / OCEAN : les répercussions des retombées radioactives

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Présence de radiation dans du plancton   Sam 9 Juil - 12:33

Une étude révèle la présence de radiation dans du plancton




Une étude scientifique a détecté des substances radioactives dans du plancton provenant des eaux au large de la préfecture de Fukushima.

Une équipe de chercheurs de la faculté des Sciences et Technologies marines de l'Université de Tokyo a terminé vendredi une étude menée sur 8 jours. L'objectif de cette étude était d'étudier la propagation des matériaux radioactifs dans l'océan Pacifique depuis la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi. Le groupe a prélevé des échantillons dans le fond marin sur 120 kilomètres au large de la côte de Fukushima.

Du césium radioactif a été détecté dans du plancton animal collecté 35 kilomètres au large de la ville de Iwaki. Son taux atteignait 6 becquerels par kilogramme.

L'équipe de chercheurs a déclaré que ce niveau n'excède pas la norme de sécurité nationale. Ils ont ajouté qu'il serait également en dessous de la limite, même si le césium venait à être détecté dans de plus gros poissons qui consomment ce plancton contaminé.





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Boeufs, Baleines contaminés... et toute la vie marine !   Jeu 21 Juil - 11:26

Boeufs, Baleines contaminés... et toute la vie marine


Baleines et bœufs radioactifs remettent Fukushima dans le fil des actualités !

A terre, bœufs radioactifs… En mer, baleines contaminées… Et n’oublions pas les dizaines d’espèces halieutiques contaminées au large des côtes nord-est du Japon.

Avec le retour des beaux jours et le réchauffement de l’eau de mer, la vie marine a décuplé son activité sur le littoral du Tohoku (cliquer sur la carte pour agrandir). La convergence des eaux froides du Nord et des eaux chaudes du Kuroshio fait de cette région océanique, l’une des plus productives au monde. Un véritable bouillon de cultures atomique…. Lire : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour éviter une panique alimentaire… « Le gouvernement japonais a annoncé le mardi 19 juillet 2011 l’interdiction de la vente du bœuf élevé dans la préfecture de Fukushima, quatre mois après l’accident d’une centrale nucléaire dans la région. «Nous avons donné l’ordre au gouverneur de la préfecture de stopper les livraisons de l’ensemble du bétail de Fukushima», a déclaré le porte-parole du gouvernement, Yukio Edano. « Nous allons prendre toutes les mesures possibles pour indemniser les éleveurs de façon convenable ». Ouest France : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Côté mer.... Le gouvernement japonais n’a pas pris de mesure d’interdiction même si à ce jour des dizaines d’espèces halieutiques dépassent ou sont proches de la limite commerciale des 500 Bq de césium/kg de poisson.

Depuis la découverte de lançons radioactifs débarqués au port de pêche d’Ita-Ibaraki, dans la Préfecture voisine de Fukushima, deux semaines après les catastrophes du 11 mars 2011, les autorités locales suivent l’évolution du niveau de la contamination marine selon un protocole d'analyse défini début avril 2011. Des échantillons sont prélevés dans les différents catégories d’espèces halieutiques depuis la région tokyoïte au Sud jusqu’à Hokkaïdo au Nord.

C’est parmi ces centaines d’échantillons prélevés dans les ports de pêche que des baleines débarquées à Hokkaïdo ont été analysées en mai 2011. A 31 Bq de césium/kg de viande fraiche, un niveau bien inférieur à bien d’autres espèces halieutiques capturées au large des côtes de Fukushima, la contamination des cétacés serait passée inaperçue sans la tenue de la réunion annuelle de la Commission Baleinière Internationale (CBI) début juillet 2011 à Jersey. Lire l’article de Novethic : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Niveau de contamination des espèces halieutiques au 11 juillet 2011 (MAFF)

18 espèces au-dessus de la limite légale des 500 Bq de césium / kg

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] イカナゴ (Ammodytes personatus) - Lançon

whitebait シラス - Alevin (dont anchois)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] アユ(天然) (Plecoglossus altivelis) - Ayu

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ワカサギ(天然) (Hypomesus nipponensis) - Eperlan

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ヤマメ(天然) (Oncorhynchus masou) - Saumon

Mediterranean mussel ムラサキイガイ (Mytilus galloprovincialis) - Moule

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ワカメ (Undaria pinnatifida) - Algue Wakamé

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ヒジキ (Hizikia fusiformis) - Algue Hijiki

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]アラメ (Eisenia bicyclis) - Algue Aramé

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ウグイ天然) (Tribolodon hakonensis) - Cyprinidé

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] キタムラサキウニ (Strongylocentrotus nudus) - Oursin

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ホッキガイ (Pseudocardium sachalinense) - Mactre

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] アイナメ (Hexagrammos otakii) - Sourcil type rascasse

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] エゾイソアイナメ (Physiculus maximowiczi)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] イシガレイ (Kareius bicoloratus) - Plie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] イワナ(天然) (Salvelinus leucomaenis) - Salmonidé

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - Crabe

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] シロメバル (Sebastes cheni) - Sébaste

Autres espèces halieutiques entre 100 et 500 Bq de césium / kg

マダラ Pacific cod (Gadus macrocephalus) 240 - Cabillaud

ギンブナ天然 Silver crucian carp(wild) (Carassius langsdorfii) 113 - Carpe

アオメエソ(メヒカリ) Greeneyes (Chlorophthalmus borealis) 159

アワビ Abalone (Haliotis sp.) 196 - Ormeaux

マサバ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (Scomber japonicus) 110 - Maquereau

コモンカスベ Ocellate spot skate (Okamejei kenojei ) 138

マガレイ Littlemouth flounder (Pleuronectes herzensteini) 420 - Limande

マコガレイ[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (Pleuronectes yokohamae) 250 - Limande

マアジ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien](Trachurus japonicas) 270 - Chinchard

ヒラメ Olive flounder (Paralichthys olivaceus) 194

ケムシカジカ Sea raven (Hemitripterus villosus) 161

ウスメバル Goldeye rockfish (Sebastes thompsoni) 220

クロソイ Black rockfish (Sebastes schlegeli) 270 - Sébaste

カナガシラ Redwing searobin (Lepidotrigla microptera) 183

マアナゴ Conger eel (Conger myriaster) 101 - Congre

コクチバス天然 Smallmouth bass(wild) (Micropterus dolomieu) 330

ウチダザリガニ(天然) Signal crayfish (Pacifastacus leniusculus) 207

エゾアワビ Ezo abalone (Haliotis discus hannai) 290 - Ormeaux - débarquement à Ibaraki

Diverses espèces marines à moins de 100 Bq de césium / kg

ミンククジラ Minke whale (Balaenoptera acutorostrata) 31 - Baleine - débarquement à Hokkaïdo

カラフトマス Pink Salmon (Oncorhynchus gorbuscha) 76.68 - Saumon - débarquement à Hokkaïdo

カタクチイワシ Anchovy (Engraulis japonicus) 20 - Anchois - débarquement à Ibaraki

ヤマトシジミ Brackish-water clam (Corbicula japonica) 23 - débarquement à Ibaraki

スズキ Seabass (Lateolabrax japonicus) 67 - Bar - débarquement à Ibaraki

イワガキ (Crassostrea nippona) 45 - Huître de roche - débarquement à Ibaraki

イセエビ Japanese spiny lobster (Panulirus japonicus) 58 - Langouste - débarquement à Ibaraki

ワカメ(加工 乾燥) Dried wakame seaweed (processed) 44 - Algue - débarquement à Ibaraki

スケトウダラ Alaska pollackTheragra chalcogramma) 5.6 - Colin d'Alaska - débarquement à Iwate

マイワシ Japanese sardine (Sardinops melanostictus) 30 - Sardine

シャコ Mantis shrimp (Oratosquilla oratoria) 50 - Crevette

マダイ Red seabream (Pagrus major) 27 - Daurade

オキナマコ Sea cucumber (Parastichopus gripunctatus ) 34 - Concombre de mer

ババガレイ Slime flounder (Microstomus achne) 36

マゴチ Flathead (Platycephalus sp.) 86

ヤナギダコ Chestnut octopus (Octopus conispadiceus) 21.3

ムシガレイ Shotted halibut (Eopsetta grigorjewi ) 50

キアンコウ Monkfish (Lophius litulon) 64 - Baudroie

ギス Japanese gissu (Pterothrissus gissu ) 53

鹿島灘ハマグリ Clam (Meretrix lamarckii) 34

ミズダコ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (Paroctopus dofleini) 29 - Poulpe

アサリ Palourde 80

Et toutes les autres....

Infos: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Fukushima Dai-ichi : aucune trace de césium détectée dans l'eau de mer, près du réacteur numéro 3   Lun 29 Aoû - 15:03

Fukushima Dai-ichi : aucune trace de césium détectée dans l'eau de mer, près du réacteur numéro 3

Selon l'opérateur de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi, aucune trace de césium radioactif n'a été enregistrée samedi dans l'eau de mer autour du réacteur numéro 3. C'est la première fois que la substance n'est pas détectée depuis le début des contrôles.

Autour du réacteur numéro 2, les niveaux de césium étaient légèrement inférieurs à ceux enregistrés la veille.

La Compagnie d'électricité de Tokyo, Tepco, surveille la concentration des substances radioactives dans l'eau de mer aux abords des conduites d'eau de la centrale, mais également au large.

L'eau de mer prélevée samedi près de la conduite du réacteur numéro 2 contenait 0,077 becquerels de césium-134 par centimètre cube, soit 1,3 fois plus que les normes gouvernementales de sécurité.

En avril, le niveau de césium-137 enregistré près de la conduite d'eau du réacteur numéro 2 atteignait un niveau 1,1 million de fois supérieur à la norme. Depuis, la densité a décliné et elle se stabilise ces derniers temps.

L'eau de mer prélevée près de la conduite du réacteur 3 ne contenait aucune trace de césium-134 ou de césium-137.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Re: JAPON / OCEAN : les répercussions des retombées radioactives   Ven 9 Sep - 7:41

Les rejets radioactifs dans la mer seraient trois fois supérieurs aux estimations de Tepco



Un groupe de recherche japonais a estimé qu'un total de 15 000 térabecquerels de matériaux radioactifs avaient été rejetés dans la mer par la centrale nucléaire endommagée Fukushima Dai-ichi, un chiffre trois fois supérieur aux estimations de l'opérateur de la centrale, Tepco.

Le groupe, réunissant l'Agence japonaise de l'énergie atomique et l'Université de Kyoto, a réalisé cette estimation en se basant sur la quantité d'eau hautement radioactive rejetée par la centrale dans l'océan Pacifique depuis la fin mars, ainsi que sur les résultats des mesures effectuées dans l'eau de mer.

Le groupe souligne l'importance de saisir l'ampleur totale de la fuite radioactive pour évaluer l'impact de l'accident sur la mer.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Fukushima: les rejets en mer trois fois plus importants qu'estimé    Jeu 22 Sep - 9:08

Fukushima: les rejets en mer trois fois plus importants qu'estimé

Le cumul des substances radioactives rejetées en mer par la centrale nucléaire accidentée de Fukushima serait environ trois fois plus important que ne le pensait l'opérateur du site, a affirmé vendredi la presse nippone.

Des chercheurs japonais évaluent à présent à 15.000 térabecquerels la quantité d'éléments radioactifs dispersés dans l'océan Pacifique entre mars et avril, à la suite des explosions d'hydrogène et autres avaries survenues à Fukushima Daiichi, complexe atomique endommagé par le séisme et le tsunami du 11 mars dans le nord-est de l'archipel.

L'opérateur de la centrale, Tokyo Electric Power (Tecpo), avait estimé auparavant à 4.700 térabecquerels le total d'iode et césium radioactifs rejetés dans la mer, en fonction de prélèvements effectués début avril.

Mais une équipe de chercheurs, dirigée par Takuya Kobayashi de l'Agence japonaise de l'Energie atomique, a fondé ses estimations sur d'autres données, provenant notamment d'échantillons d'eau de mer pris entre le 21 mars et le 30 avril, selon plusieurs quotidiens japonais.

Selon les chercheurs, les particules radioactives sont arrivées en mer par divers canaux et d'autres, rejetées dans l'atmosphère, sont retombées dans l'eau de l'océan.

Les bâtiments des réacteurs, qui ont été arrosés massivement pour être refroidis, ont laissé échapper des quantités d'eaux contaminées par les voies souterraines, tandis que des émissions radioactives ont accompagné les explosions d'hydrogène qui se sont produites dans plusieurs bâtiments de réacteurs durant les premiers jours suivant le désastre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: la pollution marine serait beaucoup plus importante que prévue selon l'IRSN   Dim 30 Oct - 12:03

Selon des chercheurs français, la quantité de césium radioactif écoulé dans l'océan depuis la centrale Fukushima Dai-ichi serait 20 fois supérieure aux estimations de l'opérateur, Tepco.

L'Institut français de radioprotection et de sûreté nucléaire, l'IRSN, a publié samedi son rapport sur la contamination.

Selon ce rapport, 27 100 terabecquerels de césium radioactif 137 avaient été déversés dans l'océan au milieu du mois de juillet.

Toujours selon l'IRSN, cette quantité est 20 fois supérieure aux estimations de la Compagnie d'électricité de Tokyo, Tepco.

Le rapport fait par ailleurs état d'une importante contamination de l'eau, bien que les substances radioactives soient dispersées par les courants océaniques.

L'institut préconise enfin des tests sur les produits de la mer car la pollution de l'océan se poursuit à proximité du complexe nucléaire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Plages japonaises : une limitation plus stricte du taux de radioactivité acceptable   Mar 29 Mai - 11:00

Le ministère japonais de l'Environnement va établir une limitation plus stricte du taux de radioactivité acceptable dans l'eau de mer alors que les plages japonaises se préparent à accueillir les baigneurs estivaux.

La nouvelle limite sera fixée à 10 becquerels par litre d'eau pour les plages, les rivières et autres étendues d'eau.

L'année dernière, au lendemain de la catastrophe nucléaire de Fukushima, le gouvernement avait temporairement fixé la limite de radioactivité à laquelle les eaux sont considérées comme étant aptes à la baignade à 50 becquerels par litre.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Du césium détecté dans des thons au large de la Californie   Mar 29 Mai - 11:02

Une équipe de chercheurs américains a détecté des traces de césium radioactif dans du thon rouge pêché au large des côtes californiennes en août 2011. La contamination résulterait de la catastrophe nucléaire de Fukushima.

L'équipe, qui compte un chercheur de l'université Stanford, a publié le résultat de ses recherches lundi dans une revue scientifique américaine.

D'après cette étude, 15 thons rouges capturés au large de San Diego, en Californie, contenaient 4 becquerels de césium 134 et 6,3 becquerels de césium 137 par kilogramme. Selon les chercheurs, cette quantité ne constitue pas un danger pour la consommation humaine.

Les recherches suggèrent que les thons ont probablement été contaminés à proximité du Japon au moment de l'accident nucléaire, avant de migrer en direction de la côte ouest des Etats-Unis.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Au large de Fukushima, la superficie de la zone interdite sera réduite   Mar 31 Juil - 12:06

Le gouvernement japonais a décidé de réduire la zone maritime interdite aux abords de la centrale nucléaire sinistrée Fukushima Dai-ichi. Les autorités expliquent leur décision en disant que le niveau de radiation est suffisamment bas.

Le groupe de travail sur le désastre, mis sur pied par le gouvernement, a décidé lors d'une réunion ce mardi, de réduire le rayon de la zone interdite, de 20 kilomètres présentement, à 5 kilomètres.

Le gouvernement a décidé de revoir les règles d'accès maritime pour cette zone, à la demande de l'industrie des pêches du nord-est du Japon, cette région qui a été touchée par les désastres de 2011.

Les représentants des pêcheurs disent qu'ils doivent faire de plus longs trajets pour amener des navires et des marchandises des régions du sud du pays, ce qui, disent-ils, coûte plus cher et prend plus de temps.

Selon le groupe de travail, les radiations sont suffisamment basses dans la mer comparativement aux niveaux sur terre, où une grande partie du rayon de 20 kilomètres autour de la centrale nucléaire, demeure toujours interdite.

Le gouvernement indique cependant qu'il continuera de restreindre les accostages dans la zone terrestre interdite.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Des pieuvres capturées au large de Fukushima sont vendues à Tokyo et Nagoya   Mer 1 Aoû - 12:09

Des pêcheurs de la préfecture de Fukushima ont livré des pieuves exemptes de radiation pour la vente dans la région de Tokyo et de Nagoya.

Il s'agit du premier lot de produits de la mer, provenant des eaux au large de Fukushima, à être placés sur les marchés des grandes villes de l'Archipel depuis la catastrophe à la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Nouvel appareil de mesure de la radioactivité des fonds marins   Ven 7 Sep - 1:37

Des chercheurs japonais ont développé un appareil de mesure des substances radioactives dans les fonds marins. Un procédé qui devrait permettre de mieux comprendre comment ces substances, générées par la centrale de Fukushima, se répandent dans l'océan.

Une équipe de chercheurs de l'université de Tokyo a donc développé un tube de 8 mètres de long et de 15 centimètres de diamètre. Il contient des capteurs pouvant mesurer les niveaux de radiation et la profondeur de la mer.

Accroché à un bateau, ce tube permettra de draguer les fonds marins pour en mesurer, toutes les secondes, les niveaux de césium 134 et 137.

Jusqu'à présent, ces relevés étaient effectués depuis des endroits isolés. Le nouvel appareil procurera des données plus précises car les zones concernées seront passées au peigne fin.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Des eaux souterraines contaminées découvertes à Fukushima   Sam 6 Juil - 1:51

Le sous-sol de Fukushima est décidément riche en eau radioactive, et pas uniquement sous les réacteurs endommagés par le tsunami du 11 mars 2011. De l’eau renfermant des radioisotopes émettant des rayons bêta a été trouvée au fond d’un puits creusé à proximité de l’océan Pacifique. L’opérateur Tepco ne peut expliquer sa présence ni décrire son devenir

À Fukushima, les nouvelles se suivent et se ressemblent. Le 19 juin dernier, l’opérateur Tepco a déclaré avoir trouvé des eaux souterraines riches en éléments radioactifs au pied des réacteurs mis à mal par le tsunami. À proximité du bâtiment abritant la turbine du réacteur n°2, les niveaux détectés sont loin d’être négligeables : 500.000 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ar litre pour le tritium, et 1.000 pour le strontium 90.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 
Le 11 mars 2011, le sol tremblait fort au large du Japon. Le séisme, de magnitude 9, a déclenché un violent tsunami, entraînant la mort de 15.000 personnes au pays du Soleil-Levant ainsi que la destruction de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi. © Daveeza, Flickr, cc by sa 2.0


Ces valeurs sont respectivement 8 et 30 fois plus importantes que les niveaux tolérés dans l’eau de mer. Toutefois, selon l'annonce de Tepco de l'époque, ce liquide probablement issu d’une fuite se serait accumulé là où il a été prélevé, ce qui signifie qu’il ne devrait pas y en avoir plus loin. Visiblement, l’opérateur a eu tort. Le 29 juin dernier, après un renforcement des contrôles, de l’eau contaminée a été extraite d’un puits creusé entre les bâtiments et l’océan, donc à une plus courte distance du Pacifique. Mais l’information ne s’arrête pas là. En effet, l’eau en ce lieu est bien plus radioactive qu’au pied des réacteurs.

Pour preuve, une activité de 3.000 becquerels par litre a été mesurée pour les éléments qui produisent des rayons bêta, comme le strontium 90. Tepco ne peut expliquer cette présence d’eau contaminée. De même, l'opérateur n'est pas en mesure de préciser si elle s’écoule, ou non, vers l’océan voisin. Cependant, les dernières mesures effectuées dans le Pacifique ne montrent pas d’augmentation des niveaux de  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Face à cette situation, l’opérateur, qui doit régulièrement lutter contre des fuites d’eau radioactive dans ses installations, comme le 21 juin dernier, a promis de renforcer les contrôles.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Fukushima: Tepco reconnaît la fuite d'eaux souterraines radioactives dans l'océan   Lun 22 Juil - 14:27

TOKYO (Province de Tokyo) - L'opérateur Tepco a reconnu lundi pour la première fois que des eaux souterraines radioactives accumulées au pied de la centrale accidentée de Fukushima avaient fui dans l'océan Pacifique voisin.

Cet aveu intervient au lendemain d'élections sénatoriales qui ont vu la victoire du Parti Libéral-Démocrate (PLD, droite) du Premier ministre Shinzo Abe, largement pro-nucléaire.

Tokyo Electric Power (Tepco) qui gère la centrale accidentée Fukushima Daiichi avait annoncé au début juillet que de fortes doses d'éléments radioactifs toxiques avaient été détectées dans ces eaux souterraines. Elle avait notamment fait état d'une multiplication par 110 du niveau de césium 134 mesuré dans un puits de prélèvement situé entre les réacteurs et la mer.

Ces substances radioactives s'étaient échappées des réacteurs de la centrale ravagée par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011 dans le nord-est de l'archipel, avant de polluer les eaux souterraines.

Tepco avait néanmoins soutenu que ces eaux polluées avaient été largement contenues par les bases en béton et armatures en acier des fondations de la centrale, semblant écarter une diffusion massive dans la mer.

Maintenant nous pensons que de l'eau contaminée a fui dans la mer, a déclaré lundi à l'AFP un porte-parole de la compagnie d'électricité chargée d'alimenter en courant la mégapole de Tokyo. Il a affirmé toutefois que l'impact de cette fuite radioactive dans l'océan serait limitée. Les données sur l'eau de mer ne montrent pas d'augmentation anormale des taux de radioactivité, a assuré ce porte-parole.

Des experts en environnement préviennent que les fuites radioactives de ce type pourraient affecter la santé des animaux marins puis celle des hommes qui les consommeraient.

La centrale Fukushima Daiichi, située à 220 km au nord-est de Tokyo, a été ravagée par la catastrophe naturelle 11 mars 2011: du combustible a fondu dans trois des six réacteurs du site, d'où la présence de nombreux éléments radioactifs alentour.


----->Comment prêter foi aux dires de personnes qui ne cessent de mentir ou de cacher la vérité sur la situation réelle de la centrale ?



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Détection de césium 137 au large de la centrale de Fukushima   Ven 11 Oct - 15:24

Du césium a été découvert dans l'eau de mer en dehors des limites du port de la centrale nucléaire endommagée Fukushima Dai-ichi. L'opérateur du site, la Compagnie d'électricité de Tokyo, Tepco, a effectué mardi un prélèvement au-delà d'une digue, à un kilomètre environ de la côte.

L'entreprise effectue à cet endroit des relevés réguliers depuis le mois d'août. Elle a commencé à les faire après avoir admis fin juillet l'écoulement dans l'océan d'eau souterraine hautement contaminée.

1,4 becquerel par litre de césium 137 a été découvert dans l'échantillon. C'est la première fois que des substances radioactives sont détectées à cet endroit. Tepco précise que le niveau de contamination est inférieur aux normes de sûreté fixées pour l'eau potable par l'Organisation mondiale de la santé. La norme de l'OMS est de 10 Bq par litre.

Toujours selon Tepco, un nouvel échantillon prélevé jeudi ne présentait aucune quantité détectable de césium radioactif.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
BelleMuezza
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 12462
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: A Fukushima, les typhons disséminent la radioactivité vers le Pacifique   Jeu 28 Nov - 12:47

Autour de la centrale sinistrée de Fukushima, il existe, même en dehors de la zone interdite, des endroits où les débits de dose annuels dépassent parfois la limite de 20 millisieverts (mSv) fixée par les autorités japonaises. Cela en raison du lessivage des terres par les pluies, qui transportent vers les rivières, puis l'océan Pacifique, des particules de sol contaminées. Un processus dans lequel les typhons jouent un rôle déterminant.


C'est ce que montrent les travaux menés conjointement par des chercheurs français du Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (LSCE, CEA-CNRS-Université de Versailles Saint-Quentin) et une équipe japonaise de l'Université de Tsukuba. Entre novembre 2011 et mai 2013, ils ont réalisé quatre campagnes de mesures, dans un périmètre de 3000 km2 situé au nord de Fukushima et affecté par les retombées radioactives de la catastrophe nucléaire du 11 mars 2011. Ce qui leur a permis de connaître l'évolution, dans l'espace et dans le temps, de la dispersion des polluants radioactifs.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Photo Le Monde / Reuters
« Lors de l'accident de Fukushima, des radionucléides se sont échappés du combustible nucléaire et ont été relâchés dans l'atmosphère », explique Olivier Evrard, du LSCE. Parmi eux, du césium 134 et du césium 137, particulièrement tenaces puisque leur radioactivité diminue de moitié au bout de respectivement deux et trente ans. « Ces radio-isotopes ont la particularité de se fixer fortement et quasi irréversiblement aux particules du sol et aux sédiments, poursuit le chercheur. Sous l'effet de l'érosion, les particules du sol et les radionucléides qu'elles transportent peuvent être transférés dans les rivières, puis exportée progressivement vers l'océan Pacifique en traversant des plaines côtières. »

Dans les sédiments des principales rivières – l'Ota, la Mano et la Nitta – irrigant cette zone, « les débits de dose ont pu dépasser localement 20 mSv par an », indique Olivier Evrard. Et atteindre par moments jusqu'à 75 mSv. Ce n'est pas tout. D'une campagne à l'autre, les débits de dose ont fluctué. Le niveau de contamination des rivières, plus élevé à l'automne 2011, a baissé en 2012 et au printemps 2013.

Explication principale de cette décrue : les violents typhons, accompagnés de pluies, qui ont balayé ce secteur durant l'été 2011, entraînant un transfert des polluants radioactifs vers l'aval. A l'inverse, des typhons moins nombreux et moins intenses ont été enregistrés pendant l'été 2012, d'où une moindre migration des radioéléments vers les plaines côtières. C'est la preuve que « les typhons contribuent très fortement à redistribuer la contamination sur le territoire ». Les chercheurs, qui viennent de réaliser une cinquième campagne de mesures, dont les résultats ne sont pas encore publiés, s'attendent, du fait de typhons plus nombreux et plus violents en 2013 qu'en 2012, à une nouvelle hausse de la contamination des sédiments dans les cours d'eau.

D'autres facteurs entrent aussi en ligne de compte. D'abord, la présence ou non de barrages. Ceux-ci forment « des zones de stockage temporaire de la contamination », mais, après des pluies abondantes, des lâchers d'eau sont nécessaires, ce qui provoque un surcroît de pollution radioactive. Ensuite, le changement d'occupation des sols. L'interdiction de cultiver les terres marquées par les panaches radioactifs a en effet favorisé le développement d'une végétation plus dense, qui protège les terres contre l'érosion. Mais cette protection, mettent en garde les chercheurs, serait compromise par une reprise de l'activité rizicole.

Si ces travaux permettent de mieux comprendre les mécanismes de transfert de polluants dans la région de Fukushima, ils ne conduisent pas à remettre en cause le périmètre de la zone d'exclusion autour de la centrale. « De manière générale, les zones à accès interdit ou restreint définies par les autorités correspondent bien à celles où les débits de dose annuels dans les sols et les sédiments des rivières dépassent 20 mSv », notent les chercheurs.

Mais, alors que l'attention s'est focalisée ces derniers mois sur les rejets d'eau contaminée de la centrale vers l'océan, l'étude franco-japonaise met l'accent sur la persistance de la pollution océanique d'origine terrestre. En juillet, l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) rappelait que « les rejets dans l'atmosphère et l'océan dus à l'accident de mars 2011 ont été estimés respectivement à environ 60 et 27 pétabecquerels (millions de milliards de becquerels) ». Et que, du fait du lessivage des dépôts dans l'environnement qui ont suivi l'accident, « l'océan reçoit encore actuellement une radioactivité importante, estimée à plusieurs térabecquerels (millions de millions de becquerels) par an ».

Or, souligne Olivier Evrard, si le niveau de contamination « décroît globalement », la source de pollution des rivières et de l'océan va perdurer pendant « plusieurs décennies ».


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lane-forumactif.com
Admin
Fondateur Administrateur
Fondateur Administrateur
avatar

Messages : 20116
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 64
Localisation : Essonnes

MessageSujet: Traces de radioactivité liées à Fukushima détectée près du Canada   Mer 8 Avr - 11:26

Des traces de radioactivité provenant de la centrale japonaise endommagée de Fukushima ont été détectées dans deux échantillons d'eau de mer prélevés près des côtes ouest du Canada. Il n'y a cependant aucun danger pour l'homme.

C'est la première fois que des traces de césium 134 sont détectées sur les côtes nord-américaines. Il s'agit de l'isotope de césium caractéristique de l'accident de la centrale électrique de Fukushima, provoqué le 11 mars 2011 par un tsunami qui avait suivi un séisme de magnitude 9 au nord-est du Japon.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Les mesures par satellite de la température des océans (illustré par couleur) et la direction des courants (flèches blanches) aident à voir où des radionucléides provenant de Fukushima sont transportés. Les cercles indiquent les endroits où ont été recueillis des échantillons d'eau. Les cercles blancs indiquent qu'aucun césium-134 n'a été détecté. Les cercles bleus indiquent les emplacements où de faibles niveaux de césium-134 ont été détectés. De petites quantités de césium 134 ont été détectées dans un échantillon d'eau prélevé le 19 février 2015, à Ucluelet, Colombie-Britannique. (Woods Hole Oceanographic Institution)

Les échantillons ont été prélevés en février près des côtes de Colombie-Britannique (ouest) puis analysés par les scientifiques du réseau de surveillance [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Pour autant "les niveaux de césium sont bien en deçà des niveaux de radioactivité reconnus au niveau international comme pouvant représenter un danger pour la santé humaine ou pour l'environnement", a indiqué mardi le réseau InForm (Integrated Fukushima Ocean Radionuclide Monitoring) sur son site.

Un des scientifiques de ce réseau, le professeur Jay Cullen de l'université de Victoria, capitale de la Colombie-Britannique, a expliqué que ces traces de pollution sur les côtes n'étaient pas surprenantes. "Les niveaux (de césium, Ndlr.) qui ont été détectés à la fois au large ou sur les côtes sont pertinents avec les modèles qui avaient prédit l'arrivée de cette contamination sur la côte pacifique", a-t-il déclaré sur la radio canadienne CBC. "Sur les deux échantillons, le niveau de césium 134 dans l'eau est 1000 fois moins important que le seuil de tolérance pour la santé humaine", a-t-il ajouté.

La surveillance de la qualité de l'eau de mer, de la faune et flore marines va se poursuivre encore quelques années afin d'appréhender l'impact environnemental de la catastrophe de Fukushima, a souligné le réseau InForm.

Ce réseau est constitué de scientifiques, de professeurs, d'organisations gouvernementales, de représentants de la société civile ou de simples citoyens volontaires qui collectent et analysent des échantillons.

 Rapide explication de la façon dont les échantillons d'eau de mer sont traités, dans le cadre de la surveillance de la contamination de Fukushima, lorsqu'ils arrivent à l'Université de Victoria. Fukushima InFORM 6/4/2015


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://lane.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JAPON / OCEAN : les répercussions des retombées radioactives   

Revenir en haut Aller en bas
 
JAPON / OCEAN : les répercussions des retombées radioactives
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» JAPON / OCEAN : les répercussions des retombées radioactives
» Besoin de conseils pour cailles du japon communes.
» auberge camping ocean des dunes
» prix cailles du japon
» Anémone du Japon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOVE ANIMALIA NATURALIS ENVIRONNEMENTALIS :: INFORMATIONS sur la Nature et l'environnement terrestre et aquatique :: Energies :: Energie nucléaire :: FUKUSHIMA / Japon :centrales, environnement, contaminations, le quotidien... :: Fukushima / Japon : Impact environnemental et humain-
Sauter vers: